Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Louis Bayard [XXe-XXIe / Etats-Unis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4092
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Louis Bayard [XXe-XXIe / Etats-Unis]   Dim 13 Nov 2016, 18:21






Résumé :


Paris, 1818. Les expériences révolutionnaires et napoléoniennes ont vécu. Dans un pays en pleine terreur blanche, les Bourbons, en la personne de Louis XVIII, sont de retour sur le trône. C'est dans ce contexte politique et social trouble qu'Hector Carpentier, un jeune étudiant en médecine, est soupçonné du meurtre d'un inconnu. Mais le directeur de la Sûreté nationale, François Eugène Vidocq, doute de la culpabilité d'Hector. Personnage mystérieux, féru d'investigations scientifiques et d'espionnage, Vidocq doit mettre en œuvre tous ses talents lorsqu'il comprend que l'affaire est liée à la disparition du Dauphin, Louis XVII, officiellement mort en 1795 à l'âge de dix ans à la prison du Temple, construite cinq siècles plus tôt par les Templiers. Alors qu'un tueur mystérieux continue à sévir dans les rues de Paris, commence pour Vidocq, secondé par Hector, une enquête passionnante.




Mon avis :



Un roman historique associé à un thriller... voilà qui ne pouvait qu'émoustiller ma curiosité et mon appétit inassouvi de lectures. D'autant plus qu'étaient réunis dans ce livre les deux ingrédients chers à mes yeux. Ayant lu que ce livre avait été élu meilleur thriller de l'année par le Washington Post, inutile de dire que je frétillais d'impatience de le lire au plus vite et que je fus heureuse de le recevoir après une attente interminable.

Oui, mais voilà... peut-être que j'en attendais trop justement car la mayonnaise n'a pas pris. Le livre se lit bien, l'histoire est construite, structurée... bref, rien qui n'explique vraiment le fait que je me sois presque ennuyée. Ou plutôt si, quand même : le manque de suspense, voilà ce qui m'a fait défaut. Ce genre romanesque se doit de faire frissonner le lecteur, de provoquer chez lui une attente. C'est ce qui permet de dévorer littéralement un bouquin. Là, je trouve que l'auteur a oublié cette technique au profit de l'Histoire. C'est dommage. Je reste sur ma faim.




Extrait :


Nous enterrons mère auprès de mon père sous un vieil if. Le cimetière de Vaugirard est moussu, désuet, et nous ne sommes pas nombreux : Charlotte, Charles, moi-même, ainsi que Vidocq, coiffé d'un chapeau avec un bandeau noir. Il donne un pourboire aux porteurs, au fossoyeur, une commission au prêtre. Puis il paie le cocher du fiacre de Charlotte, envoie Charles à la Sûreté et m'offre une bouteille d’Argenteuil au Bon Coin.

- Allez-vous supporter l'épreuve ? s'enquiert-il.

Je me tâte comme si j'étais mon propre médecin. Le pouls est régulier, la respiration aussi, les mains ne tremblent pas.

- Je semble me porter bien.

- Je ne le pense pas. Vous devriez vous reposer quelques jours, Hector.

Il m'a prêté un de ses vieux costumes noirs, trop large de jambes et de carrure, que j'ai dû sangler à ma taille. Le vin produit dans mon cerveau de mornes pétarades, cette taverne pue la chiure de rat et, derrière l'épaule massive du policier, le dôme des Invalides rosit sous un soleil malingre.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Louis Bayard [XXe-XXIe / Etats-Unis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Etrangers-
Sauter vers: