Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lionel Shriver [XXe-XXIe s / Etats-Unis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Lionel Shriver [XXe-XXIe s / Etats-Unis]   Lun 13 Fév 2017, 18:58





Quatrième de couverture :

A la veille de ses seize ans, Kevin Khatchadourian a tué sept de ses camarades de collège, un employé de la cafétéria et un professeur. Sa mère, Eva, remet tout en question : pourquoi son fils est-il devenu un assassin ? Dans des lettres adressées au père, dont elle est séparée, Eva retrace l’itinéraire meurtrier de leur fils. Elle se souvient qu’elle a du mal à sacrifier sa brillante carrière pour devenir mère. Qu’elle ne s’est jamais faite aux contraintes de la maternité. Que dès la naissance, elle s’est méfiée de cet enfant difficile. Qu’elle aura passée des années à scruter les agissements de Kevin sans voir que son ambivalence envers lui n’avait d’égales que la cruauté et la malveillance grandissantes du rejeton. Et, quand le pire survient, Eva veut comprendre : qu’est-ce qui a poussé Kevin à commettre ce massacre ? Quelle est sa part de responsabilité ?





L’auteur :

J’ai failli me tromper car comme son prénom ne l’indique pas, Lionel Shriver est une femme. Née en 1957 en Caroline du Nord, elle a fait ses études à New-York. Diplômée de Columbia, elle a été professeur avant de tout lâcher pour parcourir le monde: Israël, Bangkok, Nairobi, Belfast, sont autant de lieux où elle a vécu. Ses six premiers romans n’ont pas connu le succès escompté. Elle entreprend alors l’écriture d’un livre inspiré de la tuerie de Columbine, qui s’est produite le 20 avril 1999 dans le Comté de Jefferson.

Avec ce récit, Lionel Shriver a obtenu un succès international et à remporté l’Orange Prize en 2005.




Mon avis :


Ce livre ne peut pas laisser indifférent. Eva, la narratrice, est la mère de Kevin, ce jeune homme qui a commis le massacre. Avec force détails, elle nous raconte la venue au monde de cet enfant qu’elle n’avait eu que pour faire plaisir au père. Elle met en avant ce manque de liens affectifs et maternels. Cette franchise fait voler en éclats tous les clichés de la mère aimante se saignant aux quatre veines pour la chair de sa chair. Elle pousse également le lecteur à se focaliser non pas sur le meurtrier mais bel et bien sur celle qui a engendré ce monstre. Cette froideur, ce détachement, la mettent automatiquement en position d’accusée. Pourtant, lorsque le drame éclate, Eva est divorcée de son mari, un père aimant plus que tout son garçon. C’est elle qui subira le calvaire après la tuerie, rejetée par son fils et par la société qui l’accuse ouvertement.

Cette correspondance avec son ex-mari, Franklin,  nous laisse également entrevoir la famille américaine, la violence dans la société... tout un système à revoir. Il s’agit d’un récit épistolaire qui déconcerte par sa simplicité et sa force. Il touche moralement car l’éthique est bafouée.

On ne parle pas assez de ce livre à mon goût.




Extrait :

Apprécier Kevin n’était pas chose aisée, sans même parler d’amour, mais ainsi il était parfaitement calibré pour les personnes comme sa mère. Kevin était difficile à aimer comme il était difficile de manger à Moscou, de trouver un hôtel pas cher à Londres ou une laverie automatique à Bangkok. Sauf que j’étais revenue m’installer aux États-Unis, je m’étais adoucie. Tout comme je cédais parfois à la facilité en commandant des currys à livrer avec un nan au lieu de mijoter du poulet dans le curcuma pendant des heures sur mon fourneau, j’ai choisi le confort aisé d’une enfant docile1 et toute prête plutôt que de rompre les fibres résistantes d’un gamin dur à cuire qui requiert un feu doux et prolongé. J’avais relevé des défis pendant la plus grande partie de ma vie. J’étais fatiguée, et, depuis peu, amollie ; mentalement, ne ne tenais pas la forme.

Mais il n’est jamais que naturel pour un flux émotionnel de suivre la voie de moindre résistance. A ma totale stupéfaction, lorsque je posais Celia, elle dormait ; je suppose que nous étions effectivement en train de faire pousser une plante verte. Alors que Kevin avait hurlé à chaque besoin imaginable qui se présentait, Celia se soumettait à toutes les formes de privations concrètes sans l’ombre d’un gémissement, sans broncher, et elle pouvait mariner pendant des heures dans une couche mouillée si je ne pensais pas à vérifier. Jamais elle ne pleurait de faim, mais elle prenait toujours le sein, ce qui m’obligeait à la nourrir à heures fixes. Je pourrais bien avoir été la première mère de l’histoire à s’être désespérée que son bébé ne pleure pas suffisamment.



------

1. Celia, la petite sœur de Kevin.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Maminette
Randonneur chevronné
Randonneur chevronné
avatar

Féminin Poissons
Messages : 463
Localisation : Dans mon fauteuil
Date de naissance : 23/02/1950
Âge : 67
Emploi : bibliothécaire retraitée
Date d'inscription : 15/05/2017
Humeur : Toujours avec le sourire

MessageSujet: Re: Lionel Shriver [XXe-XXIe s / Etats-Unis]   Jeu 08 Juin 2017, 12:12

As-tu lu son dernier ?
Revenir en haut Aller en bas
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Lionel Shriver [XXe-XXIe s / Etats-Unis]   Jeu 08 Juin 2017, 18:53

Non, je l'ai eu en main, à la librairie mais la quatrième de couverture ne m'attirait pas plus que ça.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Maminette
Randonneur chevronné
Randonneur chevronné
avatar

Féminin Poissons
Messages : 463
Localisation : Dans mon fauteuil
Date de naissance : 23/02/1950
Âge : 67
Emploi : bibliothécaire retraitée
Date d'inscription : 15/05/2017
Humeur : Toujours avec le sourire

MessageSujet: Re: Lionel Shriver [XXe-XXIe s / Etats-Unis]   Ven 09 Juin 2017, 09:14

Je me laisserais bien tenter moi...
Revenir en haut Aller en bas
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Lionel Shriver [XXe-XXIe s / Etats-Unis]   Ven 09 Juin 2017, 18:24

N'hésite pas dans ce cas. Allo, la bibli ?

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Lionel Shriver [XXe-XXIe s / Etats-Unis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Etrangers-
Sauter vers: