Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jérôme Pintoux [XXe-XXIe s / France ; Interwiews d'outre-tombe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4572
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Jérôme Pintoux [XXe-XXIe s / France ; Interwiews d'outre-tombe]   Dim 05 Mar 2017, 17:01




Quatrième de couverture :

Jean Racine, allez-vous toujours à la messe ?
Oui, je viens dans son temple adorer l’Éternel.

Charles Baudelaire, on dit que vous avez une excellente mémoire ?
J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans...

Arthur Rimbaud, votre dormeur du val a l'air plutôt mal en point ?
Il a deux trous rouges au côté droit.

Paul Verlaine, avez-vous des nouvelles d'Arthur Rimbaud ?
Il est parti vers des Afriques...

Paul Verlaine, avez-vous déjà vu des fantômes ?

Oui. Leurs yeux sont morts et leurs lèvres sont molles, et l'on entend à peine leurs paroles.


Les Interviews d'outre-tombe, c'est un manuel d'histoire littéraire, une uchronie, des dialogues théâtraux, une machine à remonter le temps.






Mon avis :

Riche, intelligent, drôle parfois, voici un petit livre que tout un chacun devrait avoir avec soi. Reprenant un genre littéraire tombé en désuétude, Jérôme Pintoux le réhabilite avec fraîcheur. Le lecteur fait un bond temporel et découvre s'il connaît, au final, les auteurs aussi bien qu'il le croit. On a des surprises ! Mais voilà ce qui est génial justement car rien ne l'empêche ensuite d'aller faire ses recherches.

J'ai passé un très bon (mais trop court) moment à la lecture de ces interviews fictives toutes aussi savoureuses les unes que les autres. J'espère sincèrement qu'il y en aura d'autres !





Extrait :


Interview de Voltaire en 1767


Nous conseillez-vous la lecture de Micromégas ?

Pas vraiment ! C'est une fadaise philosophique qui ne doit être lue que comme on se délasse d'un travail sérieux avec les bouffonneries d'Arlequin.

Avez-vous écrit des contes oniriques ?

Deux seulement. Le crocheteur borgne, Le Blanc et le Noir. Voyez-vous, nous ne sommes plus à l'époque de Charles Perrault. On a banni les diables et les fées. Vous ne trouverez aucune paire de bottes de sept lieues dans mon œuvre, aucune belle dormant d'un sommeil séculaire...

Vous préférez le conte philosophique ?

Je veux qu'un conte soit fondé sur la vraisemblance et qu'il ne ressemble pas toujours à un rêve. Je désire qu'il n'ait rien de trivial et d'extravagant. Je voudrais surtout que sous le voile de la fable il laissât entrevoir quelque vérité fine qui échappe au vulgaire. D'ailleurs, je ne comprends pas trop que vous me parliez de mes contes. Ce ne sont que de petits ouvrages, de tout petits morceaux. Ce qui compte dans mon œuvre, ce sont mes tragédies.

Et si la postérité en jugeait autrement ?

Elle aurait bien tort. Ne me parlez plus de ces contes. Le goût m'en est déjà passé. Seul le Dictionnaire philosophique me sollicite à présent.

Comptez-vous vous réconcilier avec Jean-Jacques Rousseau ?

Certainement pas ! Mes ennemis, je les couvrirai d'opprobre dans la postérité.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Jérôme Pintoux [XXe-XXIe s / France ; Interwiews d'outre-tombe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Nouvelles, Autobiographies, Biographies, Essais, Journaux, Témoignages et autres-
Sauter vers: