Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Daniel Mendelsohn [XXe-XXIe s / Etats-Unis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4070
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Daniel Mendelsohn [XXe-XXIe s / Etats-Unis]   Mar 02 Mai 2017, 20:53



Quatrième de couverture :

"Enfant déjà, Daniel Mendelsohn savait que son grand-oncle, Shmiel, sa femme et leurs quatre filles avaient été tués dans l'Est de la Pologne en 1941. Plus tard, il découvre des lettres désespérées de Shmiel à son frère, installé en Amérique. Des lettres pressant sa famille de les aider, des lettres demeurées sans réponse...

Parce qu'il a voulu donner un visage à ces six disparus, Daniel Mendelsohn est parti sur leurs traces. Cette quête, il en a fait un puzzle vertigineux, un roman policier haletant, une plongée dans l'histoire et l'oubli - un vrai chef-d’œuvre".




Mon avis :


J'ai lu ce livre comme s'il en allait de mon destin de découvrir les disparus de la famille de l'auteur. Il faut dire que m'intéressant énormément à la généalogie, je ne pouvais qu'adhérer à cette histoire. J'ai appris, cerise sur le gâteau, beaucoup de choses sur le plan historique. Car Daniel Mendelsohn retrace la vie de ses ancêtres comme s'il ouvrait un album de photos... mais un album où il manquerait six photos. De ce fait, il tente de retracer leur parcours à l'aide de lettres retrouvées. Et ces dernières ne sont pas toujours en faveur de ceux à qui elles étaient destinées. On se rend alors compte que ceux qui avaient réussi à s'établir en Amérique n'aidaient pas toujours leurs proches... Les liens familiaux, pendant la Seconde Guerre Mondiale, furent quelque peu distendus.  

Je recommande vraiment ce livre qui m'a passionnée du début à la fin.




Extrait :

J’ai essayé bien des fois d’imaginer, de projeter ce qu’a pu être l’expérience d’Oncle Shmiel, d’Ester et de Bronia au moment où ils étaient emmenés, poussés ou traînés hors de la maison à un étage, peinte en blanc, dans la rue Dlugosa, la maison que Shmiel avait remise en état quand il y avait emménagé, et lorsqu’ils avaient été ensuite contraints de parcourir la brève distance qui les séparait de la cour de la mairie (…). Dans les mémoires de Jack et de Bob [deux survivants rencontrés en Australie] demeurent des souvenirs concrets des bruits, les plaintes, les gémissements, les cris des deux mille juifs de Bolechow qui ont survécu aux premiers jours de l’Aktion et sont allés jusqu’à la gare ; mais ces souvenirs et ces bruits, il est impossible pour moi de les imaginer parce que je n’ai jamais entendu le bruit que peuvent faire deux mille personnes qu’on conduit à la mort. Et pourtant, alors qu’il est important de résister à toute tentation de ventriloquie, d’« imagination » et de « description » de quelque chose qui n’a tout simplement aucun équivalent dans notre expérience de la vie, il reste possible d’apprendre au moins ce qui a pu filtrer au cours de ces trois journées de septembre [1942], les trois jours de la seconde Aktion, puisque les rapports de témoins oculaires nous sont parvenus. Ces descriptions ne nous permettront jamais de « savoir ce que Shmiel, Ester et Bronia ont vécu », dans la mesure où il n’y a absolument aucun moyen de reconstruire leur expérience subjective, mais cela nous autorise à nous faire une image mentale – une image floue, c’est certain – des choses qui leur ont été faites, ou plutôt qui leur ont été probablement faites, puisque nous savons que d’autres, dans la même situation, les ont subies. »

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com En ligne
 
Daniel Mendelsohn [XXe-XXIe s / Etats-Unis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Etrangers-
Sauter vers: