Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Robert Kirkman / Jay Bonansinga [XXe-XXIe s / Etats-Unis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Robert Kirkman / Jay Bonansinga [XXe-XXIe s / Etats-Unis]   Dim 07 Mai 2017, 18:24





Quatrième de couverture :

Dans le monde de The Walking Dead, envahi par les morts-vivants où quelques-uns tentent de survivre, il n'y a pas plus redoutable que le Gouverneur. Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu'il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu'il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient.

Mais pourquoi est-il si méchant ? Dans L'Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment Philip Blake est devenu... le Gouverneur.





Mon avis :


Novice non pas en la matière, ayant déjà vu bon nombre de films de zombies, mais dans la série, comics etc... bref, tout ce qui gravite autour de The Walking Dead, c'est avec un regard complètement objectif que j'ai entamé la lecture de ce roman.

Le texte est plutôt plaisant, fluide et agréable à lire. Le lecteur est absorbé, il n'a pas le temps de souffler qu'un zombie est déjà derrière lui, appelant ses copains et l'encerclant pour en faire un festin. Les actions s'enchaînent sans répit. Oh, bien sûr, ce n'est pas de la haute littérature mais ce n'est pas non plus ce qu'on lui demande. Avec un texte de ce genre, on veut frissonner, on veut de la tension, on veut que le cœur s'emballe pour faire monter l'adrénaline. Pari réussi ! Mais qu'est-ce qui le différencie d'un autre bouquin sur le même thème ? me demanderez-vous avec un sourire aussi carnassier que les copains de Philip et de Brian. Plusieurs points : Tout d'abord, nous revenons ici sur Philip, le futur Gouverneur, et sur son passé. Comment la cruauté s'est-elle immiscée dans cet homme qui, au départ, tenait plus du papa poule que du féroce personnage jouant avec les nerfs (et les têtes) de sa communauté ? Ensuite, il y a justement sa petite fille Penny. Et là, on joue bien sûr sur la corde sensible du lecteur. On vibre d'émotions pour cette enfant, on aimerait aller l'arracher aux dents des morts-vivants, la mettre en sécurité. Enfin, il y a le groupe de copains : Philip et Brian, les deux frères et leurs amis, Nick et Bobby. L'amitié indéfectible qui les lie est admirable, d'autant plus qu'il est question ici de survie. Mais on voit déjà les caractères se dessiner : Philip a une autorité naturelle qui croît au fil des pages, Brian le suit comme un toutou, Nick essaie de rester positif... Quant à Bobby, il n'aura pas eu la même "chance" que les autres. Et puis, surtout, il y a du suspense, et ce, jusqu'à la fin, et quelle fin d'ailleurs ! Allez, je n'en dis pas plus, je vous laisse acheter ce livre.

Je découvre donc l'univers de The Walking Dead et je suis vraiment agréablement surprise. Je vais même lire le deuxième tome, c'est pour dire !

Un grand merci à Babelio, aux auteurs et à l'éditeur pour cette sympathique découverte !





Extrait :

Une hache dans chaque main, Philip avance calmement vers les zombies qui convergent.

- Mon Dieu, murmure Brian.

- Qu'est-ce qu'il fait ? demande Nick d'une voix tendue, tout en tripotant le fusil.

Brian ne parvient pas à répondre tant il est hypnotisé par l'horrible spectacle.

Ce n'est pas beau à voir. Ni élégant, ni cool, ni héroïque, ni même bien exécuté... mais cela fait du bien.

- Tu vas y arriver, se murmure Philip en s'attaquant au plus proche, un gros bonhomme en salopette de fermier.

La hache emporte un morceau du crâne de la grosseur d'un pamplemousse dans une gerbe d'éclaboussures rosâtres. Le zombie s'écroule. Mais Philip n'en reste pas là. Avant que le suivant n'arrive à sa hauteur, des deux mains, il s'acharne à grands coups sur le cadavre.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Robert Kirkman / Jay Bonansinga [XXe-XXIe s / Etats-Unis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Etrangers-
Sauter vers: