Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que les gros salaires lèvent le doigt ! – Denys Granier-Deferre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4540
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Que les gros salaires lèvent le doigt ! – Denys Granier-Deferre   Sam 08 Juil 2017, 15:49



On pourrait se dire, en voyant l’affiche et les acteurs, que ce film est une comédie, peut-être même un petit nanar. Mais s’il s’agit d’une comédie, croyez bien qu’elle est dramatique.

Un chef d’entreprise, joué par Jean Poiret, doit, pour préserver son entreprise, se séparer de certains cadres. Il a donc l’idée de tous les inviter dans sa maison de campagne pour un week-end, profitant de l’occasion pour fêter l’anniversaire de l’une de ses filles. Jean Poiret en dirigeant cynique est prodigieux. On est très loin des rôles rigolos le mettant moins à l’honneur, comme celui de Renato dans la pièce de théâtre La Cage aux folles. Quant à Michel Piccoli, je le redécouvre. En effet, on l’a souvent fait passer pour un acteur de seconde zone alors qu’il était brillant.

J’ai vraiment aimé cette comédie grinçante qui, bien que datant de 1982, n’a pas pris une ride.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).


Dernière édition par Lydia le Dim 09 Juil 2017, 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
a200tq
Modérateur chevronné
Modérateur chevronné
avatar

Masculin Poissons
Messages : 919
Localisation : Touffue-la-Reine
Date de naissance : 14/03/1977
Âge : 40
Emploi : Fonctionnaire à plein temps
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Que les gros salaires lèvent le doigt ! – Denys Granier-Deferre   Sam 08 Juil 2017, 18:27

Effectivement, un film qui, au vu de son titre, pourrait être pris pour nanar, voire pire, un navet.

Et pourtant, non, on a droit à une satire du monde de l'entreprise, notamment en période de crise.

Si le film a quelque peu vieilli au niveau de la forme - et encore, vu que j'adore le charme discret de la bourgeoisie filmée au début des années 80 Cool , sur le fond n'a pas pris une ride !

Un Poiret, un Auteuil et un Piccoli superbes.
Denys Granier-Deferre prouve avec ce film qu'il est vraiment le fils de son père  Wink

Et voici la chanson du film Vento di maggio :

_____________
« Sans savoir pourquoi
J'aime ce monde
Où nous venons pour mourir »

Natsume Sōseki
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/99995712@N00
 
Que les gros salaires lèvent le doigt ! – Denys Granier-Deferre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES ARTISTIQUES :: Cinéma-
Sauter vers: