Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 32  Suivant
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Mar 25 Aoû 2015, 17:38

Pour papoter de tout et de rien, de votre humeur , de la pluie et du beau temps... C'est ici !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).


Dernière édition par Lydia le Dim 27 Sep 2015, 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Sam 19 Sep 2015, 16:54

Je ne suis pas peu fière d'annoncer que le forum se retrouve à la première place des forums culturels dans l'annuaire de Forumactif sur ces 3 mois :





cheers

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
a200tq
Modérateur chevronné
Modérateur chevronné
avatar

Masculin Poissons
Messages : 991
Localisation : Touffue-la-Reine
Date de naissance : 14/03/1977
Âge : 40
Emploi : Fonctionnaire à plein temps
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Sam 19 Sep 2015, 17:00

Yes !!!

_____________
« Sans savoir pourquoi
J'aime ce monde
Où nous venons pour mourir »

Natsume Sōseki
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/99995712@N00
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Sam 26 Sep 2015, 16:44

Eh bien nous sommes toujours en tête aujourd'hui !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Dim 27 Sep 2015, 18:30

Roxane Marie Galliez, romancière de talent, a eu la gentillesse d'inaugurer sa nouvelle rubrique intitulée "Rencontre avec..." avec moi même. Je n'en suis pas peu fière.

C'est ici.

C'est la deuxième fois que je passe à "la questionnette" ! Lili Galipette avait déjà eu le courage et l'amitié de m'interviewer il y a quelques temps. Oui, bon, je viens de voir que c'était en 2011... Le temps passe à une vitesse !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
yugcib
Randonneur occasionnel
Randonneur occasionnel
avatar

Masculin Capricorne
Messages : 80
Localisation : Tartas, Landes, France
Date de naissance : 09/01/1948
Âge : 69
Emploi : Retraité de la Poste
Date d'inscription : 24/09/2015
Humeur : Ce qu'elle est au jour le jour

MessageSujet: Le festival de géographie, à Saint Dié, 2015   Ven 02 Oct 2015, 07:32

Le FIG 2015 C'est ici

    26 ème édition du Festival International de Géographie (FIG en abrégé) de Saint Dié des Vosges, cette année 2015 du vendredi 2 octobre au dimanche 4 octobre.

Les Territoires de l'Imaginaire, utopie, représentation, prospective

Pays invité : l' Australie

Grand Témoin : Florence Aubenas

... J'y serai présent, à ce festival, comme les années précédentes, depuis 2005.
En effet je suis -et j'ai toujours été- depuis mon enfance, un passionné de géographie, d'Histoire aussi, et de sciences de la vie et de la Terre... et d'astronomie.

Pour la "petite histoire" lorsque j'étais en classe de sixième au lycée Duveyrier de Blida en Algérie, lors d'une composition trimestrielle de géographie, dont le sujet était "les saisons" j'avais en une heure de temps sans brouillon et avec des croquis, des dessins et des cartes, rédigé un texte qui m'avait valu la note de 19 sur 20... Le professeur, monsieur Miane, avait été étonné qu'un jeune garçon de mon âge (j'avais 12 ans) puisse réaliser, composer, rédiger, présenter un tel document qui, selon ses dires devant toute la classe, était "un cours de seconde"...

... Sans doute assisterai-je à bon nombres de conférences, et ne "raterai-je point" la grande cérémonie d'ouverture (de présentation) qui aura lieu le vendredi 2 octobre à partir de 18h... Des films, des documentaires, des expositions, des spectacles, sont également prévus tout au long de ces trois journées, sans compter le salon du Livre et... L'espace Gastronomie produits régionaux... pour lequel je n'ai pas -je l'avoue- "une grande prédilection" (cela ne sera point ma priorité, pas plus d'ailleurs que les "boutiques de gadgets" de l'Espace Georges Sadoul, le lieu "mythique" (et d'accueil) du Festival... Où l'on côtoie soit dit en passant, "pas mal de femmes chic" avec de jolies tenues vestimentaires de mi saison... et quelques personnes "un peu surprenantes de "look et de genre" (rire)...

_____________
"Nous ne pouvons savoir. Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Ven 02 Oct 2015, 21:53

Tu nous raconteras ça, hein ?

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
zazy
Randonneur chevronné
Randonneur chevronné
avatar

Féminin Verseau
Messages : 242
Date de naissance : 27/01/1949
Âge : 68
Emploi : Retraitée à plein temps
Date d'inscription : 22/08/2015
Humeur : Attention avant le p'tit-déj. sinon, ça va, je ne mords pas

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Lun 05 Oct 2015, 19:15

On attend tes impressions
Revenir en haut Aller en bas
http://zazymut.over-blog.com/
yugcib
Randonneur occasionnel
Randonneur occasionnel
avatar

Masculin Capricorne
Messages : 80
Localisation : Tartas, Landes, France
Date de naissance : 09/01/1948
Âge : 69
Emploi : Retraité de la Poste
Date d'inscription : 24/09/2015
Humeur : Ce qu'elle est au jour le jour

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Mar 06 Oct 2015, 15:17

... Le festival de géographie, suite ...

    143 conférences réparties en une vingtaine de lieux dont les principaux sont l'espace Georges Sadoul, la salle de conférences du musée Pierre Noël, la Tour de la Liberté, la cathédrale...
11 "tables rondes" notamment pour les trois les plus importantes et ayant eu le plus grand nombre d'assistants, dans la salle Yvan Goll de l'espace Georges Sadoul, à la Tour de la liberté et à la Cathédrale...
17 documentaires projections de films vidéos, 6 films long métrage...
39 séances ou conférences géomatiques (outils et méthodes permettant d'acquérir de représenter, d'analyser et d'intégrer des données géographiques, ateliers numériques)...
9 cafés géographiques...
27 manifestations littéraires...
6 grands entretiens...
21 expositions...
... Tout cela durant trois jours !

... Il faut dire que les intervenants, géographes, chercheurs, scientifiques, auteurs d'ouvrages, ainsi que leurs accompagnants pour l'organisation, la logistique, la présentation ; tout cela déjà représente pas mal de monde, venu de la France entière, d'Europe, d'un peu partout dans le monde...
Et comme chaque année, l'espace de la Gastronomie (on dit à présent "espace gourmand") situé dans le grand bâtiment de l'espace François Mitterrand ; et le Salon du Livre (tous ouvrages de géographie et autres) ont "fait le plein" car c'est là en ces deux lieux que viennent plus de la moitié des visiteurs durant les trois jours (avant 2013 le festival durait quatre jours et commençait le jeudi)...
Personnellement en ce qui concerne les "cafés géographiques" (le concept de "café géographique) je suis disons "un peu réticent" car en ces lieux je trouve que les gens sont "un peu trop serrés" les uns les autres autour des tables de café et que les images, les documents vidéo, projetés à partir d'un ordinateur sur un écran de petite dimension, sont peu lisibles, sans compter l'inconfort de la position assise ou debout avec son verre à la main, au milieu des participants agglutinés...
L' "Espace Gourmand" à mon sens, "n'a pas grand'chose à voir" avec la géographie, d'autant plus que l'on y retrouve là, chaque année, quel que soit le pays invité (je pense aux "spécialités culinaires et gastronomiques" de ces pays invités) presque essentiellement des produits "locaux" (bien Vosgiens ou Lorrains) sinon des produits somme toute "de consommation de masse" tels que l'on en trouve sur bien des marchés dans toute la France...
Il y avait cette l'année avec l'Australie pays invité, dans deux ou trois restaurants de Saint Dié, au menu... du kangourou ! Mais je n'ai guère senti la nécessité -ni l'envie- d'opter, question restauration ou "casse-croûte" à midi, pour un "steak de kangourou"... Cela dit, en France, en Europe, en Amérique ou ailleurs... "on mange bien du veau, de l'agneau, du boeuf, du porc, et même du cheval" ! Alors, du kangourou en Australie... ... ...

... La présence de Florence Aubenas lors de cette 26 ème édition du FIG, en tant que "Grand Témoin" ainsi que quelques "moments forts" de ce FIG 2015, tels celui de la présentation du thème "Les territoires de l'imaginaire" par David Valence maire de Saint Dié lors de la cérémonie d'ouverture à l'Espace Georges Sadoul ; celui du Grand Entretien entre Florence Aubenas et Antoine Spire à la cathédrale, et celui de la table ronde "rêves de migrants" à la Tour de la Liberté... Furent à mon sens, les événements les plus marquants de ce FIG 2015, de par le message transmis, de par la densité, de par la gravité de la réflexion suscitée...

... Selon Florence Aubenas, "le rôle des médias est terrible, ils donnent une représentation à tout le monde, un instantané permanent et ravageur"...
Cependant Florence Aubenas se déclare optimiste quant à ce qui est perçu par un nombre de plus en plus important de gens, dans la mesure où les gens s'interrogent et ne suivent plus les courants qui sont sensés "porter" et contribuer ainsi à une sorte de "marché de l'information" (un marché uniforme et consensuel)...
Exprimé d'une manière différente mais cela revient au même, ce que dit David Valence le maire de Saint Dié, procède d'un optimisme tout autant partagé. David Valence en effet se réjouit du fait que cette grande manifestation culturelle qu'est le FIG, puisse continuer chaque année à réunir autant de géographes, de chercheurs, de scientifiques, d'intellectuels d'une part... Et tous ces visiteurs, ces gens venus non seulement des Vosges et de la Lorraine mais aussi de la France entière et d'ailleurs, tous ces gens manifestant ainsi par leur présence l'intérêt qu'ils portent à ces questions de géographie, d'état du monde, de relation humaine...
Le caractère d'accessibilité, de gratuité, d'ouverture à tous, de ce festival, ainsi que le rapport, la relation entre les conférenciers, les personnes invitées, et les visiteurs... les dialogues qui s'instaurent, les débats suscités dans un esprit dépouillé de toute passion exacerbée... Entretiennent c'est vrai, un optimisme, une espérance...
Cependant pour ma part je m'interroge sur la portée d'un optimisme que je ne partage qu'en partie :
Je me dis "qu'en est-il au vrai de cette capacité que l'on peut avoir en soi, de créer, d'"allumer" du contact ? Comment par exemple, une personne qui lit des livres, qui a poursuivi des études universitaires ou autres, qui a une formation intellectuelle, comment une personne qui a disons un certain niveau de culture, qui réfléchit, pense, s'interroge (par habitude et parce qu'elle a été formée ou s'est elle même formée) , comment une personne, encore, qui a un niveau de vie (confort, revenus, maison) suffisant ou relativement élevé...
Comment cette personne là oui, peut-elle, va-t-elle pouvoir, souhaiter, envisager, accepter, s'y prendre (pour autant qu'elle le souhaite, l'envisage, l'accepte) ... créer, "allumer" du contact avec cette autre personne qui elle, vit dans un environnement culturel et social -et de revenus et de confort- si différent, si opposé même bien souvent ?
L'on dit "se mettre à la portée"... Mais n'est ce point là, n'y-a-t-il point là comme une forme plus ou moins directe de condescendance, à "se mettre à la portée " ? Comment l'autre en effet, peut-il percevoir cette manière dont on s'y prend pour créer le contact ?
Sans doute le regard que l'on porte a-t-il de l'importance, de l'impact... Déjà... Ce regard qu'à vrai dire, qu'à hélas dire, personne ne porte sur personne... Ou que l'on porte "noir"et sans le moindre accueil...
Cette question de la capacité que l'on peut avoir en soi (que l'on a ou que l'on n'a pas parce que l'on ne conçoit pas de l'avoir), de créer, "d'allumer" du contact (et donc de la relation)...
Est en quelque sorte la "clef de voûte" de ce qu'il s'avèrera nécessaire d'édifier pour qu'enfin commence comme on dit "un monde différent"... Car sans cette capacité, l'on "n'arrivera jamais à rien" et chacun demeurera sur ses "positions" c'est à dire sa culture, son genre de  vie, son ressenti, ses émotions et tout cela dans le courant qui le porte...
La part d'optimisme que je partage avec Florence Aubenas, ou avec David Valence, en fait, vient de cette réalité :
Ce que je dis au sujet de la capacité qu'on a en soi d'allumer de la relation même là où cela paraît difficile voire inconcevable, dangereux ou impossible... L'on parvient bien à le faire avec un chien, un chat, un oiseau, presque n'importe quel animal, alors qu'on est pourtant un humain avec tout ce qu'il y a d'humain en nous ! (Certes ce n'est pas facile... Mais des humains y arrivent)...
La question tient en fait pour l'essentiel dans la différence très grande qu'il y a entre d'une part, une ou des situations de confort pour un certain nombre de gens ; et d'autre part une ou des situations d'inconfort pour d'autres gens, en sachant bien que les situations d'inconfort sont hélas les plus nombreuses.
Le confort qu'il y a à être d'un certain niveau culturel par exemple, ou dans un bon  environnement familial, ou encore dans une condition d'aisance (revenu, maison, cadre de vie), implique le plus souvent que l'on ait du mal, beaucoup de mal à comprendre des gens autour de soi et partout dans le monde, qui eux, vivent dans l'inconfort de la pauvreté, de la misère, de l'ignorance ; dans l'inconfort d'un nivellement culturel par le bas "entré dans les moeurs"...
Il y a vraiment de ce côté là, pour chacun d'entre nous dans la mesure de sa condition personnelle, un effort considérable à accomplir, une question à se poser sur la capacité qu'on a en soi à pouvoir communiquer, concevoir de la relation avec des gens d'une condition bien différente de la nôtre... Des gens qui "ne voient pas du tout pareil", qui, par exemple n'ont pas envie de lire des livres, et dont la "culture" n'est autre que celle dont ils ont été gavés, et dont les soucis, les préoccupations, les besoins, font les gens qu'ils sont, qu'ils paraissent aux yeux des autres...
Le drame, l'un des drames de notre époque actuelle, ce sont ces intellectuels, ces politiques, ces gens que l'on voit sur les plateaux de télévision, ces "grosses têtes" ... et d'une manière générale tout ce qui de près ou de loin s'apparente à ces intellectuels, politiques et gens de télévision et de spectacle... Qui sont à des années lumière, dans leurs "sphères célestes", du monde du citoyen lambda, des gens que nous sommes pour la plupart d'entre nous...
Cet effort, oui, déjà... il peut commencer par un regard, ce regard que l'on a sans doute eu dans ses yeux lorsqu'on était enfant, qui parfois peut nous venir, mais que nous n'avons plus, ou qui est devenu ce regard noir et inaccueillant avec lequel on pourfend celui ou celle qu'on ne comprend pas, qu'on refuse de comprendre, qu'on veut pas qu'il nous dérange...

_____________
"Nous ne pouvons savoir. Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Mar 06 Oct 2015, 18:27

Je rêve ou Florence Aubenas "crache dans la soupe" ?

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
yugcib
Randonneur occasionnel
Randonneur occasionnel
avatar

Masculin Capricorne
Messages : 80
Localisation : Tartas, Landes, France
Date de naissance : 09/01/1948
Âge : 69
Emploi : Retraité de la Poste
Date d'inscription : 24/09/2015
Humeur : Ce qu'elle est au jour le jour

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Mar 06 Oct 2015, 20:37

... Pour moi, Florence Aubenas -en tant que FEMME ET JOURNALISTE- Est "une femme bien" ! Si elle "crache dans la soupe" voilà comment je l'entends qu'elle "crache dans la soupe" : la "soupe" c'est ce dans quoi se vautrent avec effets de scoop, "petites phrases", et tout un "consensus" frisant parfois l'indécence ou l'outrecuidance, et toute une "pensée autant inique qu'unique", la plupart des journalistes de télé, de magazines et de quotidiens nationaux et régionaux, sous la "botte du système", des politiques, des modes et des effets de scène... La "soupe" c'est cette puissance médiatique qui écrit dans un Français souvent sommaire et peu respectueux de la grammaire et de l'orthographe, des articles à sensation d'un épidermisme consternant, donné "à avaler" à des millions de gens, et qui "lamine", "nivelle par le bas", fabrique des opinions et de surcroît ment ou dénature...
Cette "soupe" dont vit cependant Florence (puisqu'elle a un salaire de journaliste) eh bien Florence elle "y crache dedans" (à sa façon, c'est à dire sans outrecuidance, avec lucidité, gravité et faisant part d'une dose d'optimisme malgré tout car elle sait bien "de quel bois, de quelle étoffe est fait le cœur, l'esprit des gens, des gens du peuple, des gens auxquels on ne donne jamais la parole, des gens qu'elle fait monter dans sa voiture pour parler avec eux, des gens qu'elle rencontre devant les portails des usines qui ferment, des gens "ordinaires" en somme, donc tous ces gens complètement oubliés de ces cliques de journalistes consensuels et d'intellectuels arrogants qui eux dans la "soupe" se sentent bien !
Si c'est "ça" "cracher dans la soupe" j'applaudis, je souscris, et... à ma façon aussi, en tant que poète écrivain "un peu anarchiste sur les bords", j'en fait autant avec mon vocabulaire, avec les textes que je produis...
J'ai acheté le livre de Florence " Le quai de Ouistreham", un récit saisissant de cette plongée dans le monde de la précarité, un monde dans lequel on ne trouve plus un emploi mais "des heures" avec un contrat à "zéro temps" ! Ce monde là, les journalistes qui ont "pignon sur rue" et qu'on voit sur les plateaux télé, ils n'en parlent qu'à mots couverts, et tu les vois se dandiner comme des dindons devant un public qu'ils ne respectent pas et dont ils se foutent !

_____________
"Nous ne pouvons savoir. Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Mar 06 Oct 2015, 20:50

Je comprends bien Guy et je reconnais là mon poète anarchiste préféré. Mais, comme tu le dis, elle faisait quand même bien partie de ces journalistes et, lorsqu'elle a été otage, ses confrères ont fait aussi ce qu'elle dénonce à présent. Aurait-elle réagi ainsi si ces derniers n'avaient pas fait justement quelques documentaires larmoyants sur elle ? Parce qu'au final, c'est quand même bien grâce à cela qu'elle est connue...

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
zazy
Randonneur chevronné
Randonneur chevronné
avatar

Féminin Verseau
Messages : 242
Date de naissance : 27/01/1949
Âge : 68
Emploi : Retraitée à plein temps
Date d'inscription : 22/08/2015
Humeur : Attention avant le p'tit-déj. sinon, ça va, je ne mords pas

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Mar 06 Oct 2015, 22:43

Je pense que le fait d'avoir été otage doit te changer complètement. Florence Aubenas a vu de près l'inconfort (le mot est faible) de ces femmes. Qu'en est-il resté après, je n'en sais fichtre rien. Laissons lui le bénéfice de bonnes actions (je n'aime pas ce mot).
Il n'y a pas que les journalistes à se voiler la face. Nous aussi le faisons.
J'aimerais que l'on commence par éduquer les enfants, leur apprendre à réfléchir. Faire en sorte que, lorsqu'ils arrivent en 6ème, ils sachent lire et surtout comprendre ce qu'ils lisent, écrire et compter. Un enfant éduqué fera un adulte moins atone, qui réfléchira peut-être plus.
Mais bon, de ce fait, plus difficile à manier pour nos media.

Revenir en haut Aller en bas
http://zazymut.over-blog.com/
yugcib
Randonneur occasionnel
Randonneur occasionnel
avatar

Masculin Capricorne
Messages : 80
Localisation : Tartas, Landes, France
Date de naissance : 09/01/1948
Âge : 69
Emploi : Retraité de la Poste
Date d'inscription : 24/09/2015
Humeur : Ce qu'elle est au jour le jour

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Mer 07 Oct 2015, 07:16

... Il est vrai qu'à un certain moment lorsque j'écoutais Florence au grand entretien de la cathédrale de Saint Dié avec Alain Spire, je me disais que Florence "était aussi, faisait partie" de ce monde des journalistes tous confondus, et qu'à ce titre (elle a travaillé pour Le Monde, pour Libération, pour Le Nouvel Observateur) elle vivait donc avec un salaire de journaliste, un salaire qui, soit dit en passant, n'est pas du tout le même que celui d'un salarié au SMIG et encore moins le même qu'un salarié payé à l'heure pour une "mission" de 3 h tel jour de la semaine...
Il n'en demeure pas moins que, dans la situation "confortable" qui est la sienne (confortable d'une part sur le plan intellectuel et confortable sur le plan matériel) elle a fait l'effort (était-ce sa "vocation" à l'origine?) de s'intéresser aux "oubliés du Système"...
Je ne suis pas sûr quelle que soit sa sincérité, sa bonne volonté, son optimisme, son "discours", tout ce qu'elle entreprend dans le sens dont elle parle... Je ne suis pas sûr qu'elle soit "universellement" applaudie, suivie, comprise, "adoptée" on va dire... Par, précisément, tous ces gens auxquels elle dit qu'elle veut, qu'elle s'attache à leur donner la parole...
Comme je le disais dans mon développement sur le FIG, "nous avons chacun d'entre nous, moi compris bien sûr, un effort considérable à accomplir pour arriver à "créer du contact, allumer de la relation" avec des gens qui vivent, qui sont contraints de vivre -et de penser- si différemment de nous"... Ces gens que, naturellement, parce que leur comportement nous déplaît, nous heurte, l'on regarde d'un œil noir et inaccueillant.
Et c'est vrai aussi "qu'à vouloir bien faire", on se prend un sacré coup dans la gamelle, dans ce sens qu'on est "échaudé", cruellement déçu... quand tu te prends en pleine poire, le coup de gueule réducteur si ne n'est pas un coup de poing, d'un de ces gens que t'as essayé de comprendre et d'écouter...

_____________
"Nous ne pouvons savoir. Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Mer 07 Oct 2015, 18:42

Oui, vous avez raison tous les deux. Allez, je vais mettre "un peu d'eau dans mon vin" !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Jeu 08 Oct 2015, 13:19

Le prix Nobel de littérature a été attribué à la Biélorusse Svetlana Alexievitch. Eh bien, moi, j'en suis ravie !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
zazy
Randonneur chevronné
Randonneur chevronné
avatar

Féminin Verseau
Messages : 242
Date de naissance : 27/01/1949
Âge : 68
Emploi : Retraitée à plein temps
Date d'inscription : 22/08/2015
Humeur : Attention avant le p'tit-déj. sinon, ça va, je ne mords pas

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Ven 09 Oct 2015, 23:06

Dans ton vin de messe bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
http://zazymut.over-blog.com/
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Sam 10 Oct 2015, 14:00

Evidemment ! Wink

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Dim 08 Nov 2015, 12:17

Bon, ce n'est pas aujourd'hui que j'irai faire des photos puisque je me suis bloquée une partie du dos en faisant le ménage ce matin !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
yugcib
Randonneur occasionnel
Randonneur occasionnel
avatar

Masculin Capricorne
Messages : 80
Localisation : Tartas, Landes, France
Date de naissance : 09/01/1948
Âge : 69
Emploi : Retraité de la Poste
Date d'inscription : 24/09/2015
Humeur : Ce qu'elle est au jour le jour

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Ven 13 Nov 2015, 07:10

... Je vous livre cette petite pensée qui m'est venue à l'esprit :

Le tableau est raté mais une part de ce qui le compose est à ce point sublime, que cette part de sublime nous le fait aimer ce tableau raté

Voilà... "une brève de comptoir" pour le "café du commerce" !

_____________
"Nous ne pouvons savoir. Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Sam 14 Nov 2015, 09:06

Merci Guy !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
yugcib
Randonneur occasionnel
Randonneur occasionnel
avatar

Masculin Capricorne
Messages : 80
Localisation : Tartas, Landes, France
Date de naissance : 09/01/1948
Âge : 69
Emploi : Retraité de la Poste
Date d'inscription : 24/09/2015
Humeur : Ce qu'elle est au jour le jour

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Sam 14 Nov 2015, 11:51

... Le "tableau" c'est le monde tel qu'il est... Assurément vu tout ce qu'on voit et subit, et dont on souffre et meurt, le "tableau" il est complètement raté...
Mais il y a cette part de sublime dans laquelle il y a aussi un message...

"Paix aux hommes de bonne volonté" (Hommes : femmes ET hommes bien sûr)...

Non à la haine !

_____________
"Nous ne pouvons savoir. Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Sam 14 Nov 2015, 11:56


_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Dim 06 Déc 2015, 16:34

Allez, parlons de choses plus réjouissantes : vos décorations de Noël ! Cette année, j'ai tout changé ! J'ai acheté des petits personnages, une église qui s’illumine, un mini-sapin pour remplacer le vieux.












_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Jérôme Nodenot
Randonneur du dimanche
Randonneur du dimanche


Masculin Taureau
Messages : 19
Localisation : Pibrac
Date de naissance : 03/05/1975
Âge : 42
Emploi : Restaurateur
Date d'inscription : 21/09/2015

MessageSujet: Re: Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...   Dim 06 Déc 2015, 19:12

Ah ça fait du bien de rêver un peu ! Le bonhomme de neige est terrible, j'adore... et le petit sapin aussi : les boules sont énormes par rapport à sa petite taille mais ça passe très bien. 🎅 Chez nous comme d'hab ce sera un gros sapin Nordmann avec énormément de décos (et ce n'est pas moi qui le décorerai ; j'adore le contempler une fois fait mais le faire non, j'aime pô). :rendeer: J'essaierai de prendre une photo...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le Café du commerce : parlons de tout et de rien...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 32Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: UNE HALTE ? :: Bla-Bla :: Le Café du commerce : pour parler de tout et de rien-
Sauter vers: