Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pablo de Santis [XXe / XXIe s ; Argentine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4436
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Pablo de Santis [XXe / XXIe s ; Argentine]   Lun 31 Aoû 2015, 20:59




Résumé :


Dans la Buenos Aires des années 50, à l'ombre de la dictature, Santiago, un jeune provincial réparateur de machines à écrire, se retrouve par hasard responsable de la rubrique ésotérique du journal où il travaille et informateur du ministère de l'Occulte, organisme officiel chargé de la recherche sur ces thèmes et les vérités qu'ils recouvrent. Malgré son scepticisme à l'égard du surnaturel, Santiago assiste à une rencontre de spécialistes des superstitions, y est témoin d'un meurtre et mis en contact avec "les antiquaires", des êtres extraordinaires qui vivent dans la pénombre entourés d'objets anciens, vendent de vieux livres et sont la proie d'une soif primordiale, celle du sang. Le hasard ou le destin, mais surtout un étrange amour, puissant et troublant, amènera Santiago à ne plus résister à cette soif et il devra alors chercher à survivre, peut-être pour l'éternité, dans un monde hostile.



Mon avis :


Je suis plutôt mitigée après avoir refermé ce livre. Tout dans la quatrième de couverture m'avait attirée : le côté historique tout d'abord, avec la didacture argentine ; le côté mystérieux ensuite avec l'occulte ; le thème, enfin, avec le personnage principal évoluant au milieu de vieilles machines à écrire.

S'il est vrai que j'ai trouvé intéressant le début du roman, mettant très vite en scène tous ces facteurs qui devaient contribuer à faire de cette lecture un vrai moment de plaisir, j'avoue m'être très rapidement ennuyée. Le côté historique, la didacture en Argentine, n'apparaît pratiquement pas, ce qui, déjà, est un point négatif pour ma part. Ensuite, j'ai trouvé des longueurs à n'en plus finir. Il est vrai que j'aime généralement les romans où les actions ne laissent pas le lecteur souffler, ce qui n'est pas le cas ici. Quant aux vampires, certes l'idée était bonne, mais je crois  qu'il faut laisser définitivement ce thème à Sheridan le Fanu ou à Bram Stoker.

Je reste persuadée qu'avec un rythme plus soutenu, ce roman aurait eu une autre envergure et m'aurait plu. Là, je reste un peu dubitative...




Extrait :


Il sortit de sous un tas de papiers un livre à couverture noire, épais et abîmé, qu'il me tendit : le dictionnaire dont il m'avait parlé, Superstitions sud-américaines. Je cherchais à la lettre A et lus à voix haute :
- "Le professeur Amadeo Lippi découvrit, en octobre 1916, à la bibliothèque de Parme, l'oeuvre de Pietro Gauderio, dont nous ne connaissions qu'un fragment. Il s'agit de la description d'une espèce particulière de malades, qui avaient fait de leur mal un culte. Ces malades reçurent le nom d'antiquari, car les deux patients que Gauderio avait rencontrés exerçaient cette profession."
- Je saute les citations et les sources, dis-je à Crispino.
- Les livres des universitaires sont comme les jardins publics la nuit : fontaines et obscurité.
Je poursuivis : "Dans le Rio de la Plata, on a trouvé des traces de cette superstition parmi les marchands d'Antiquités. Trois traits caractérisent ce mal : une longévité anormale, la capacité d'évoquer chez les autres le visage ou les gestes de personnes décédées et la soif de sang que les antiquaires appellent soif primordiale."

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com En ligne
 
Pablo de Santis [XXe / XXIe s ; Argentine]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Etrangers-
Sauter vers: