Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sophie Loubière [XXe / XXIe s]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Sophie Loubière [XXe / XXIe s]   Jeu 03 Sep 2015, 20:59




Elsa Préau, ancienne directrice d’école à la retraite, a voué sa vie aux enfants. Pourtant, elle n’a pas forcément été heureuse avec le sien, parti au Canada en amenant femme et enfant. Et dieu sait que son petit-fils, Bastien, a pu lui manquer ! Aussi, lorsqu’elle remarque ce petit garçon dans le jardin des voisins, elle ne peut s’empêcher de suivre ses faits et gestes. Non seulement il ressemble à son petit Bastien mais s’il attire autant la vieille dame c’est qu’il paraît être maltraité. Il ne sort qu’à des heures où personne ne pourrait le voir, ne semble pas être scolarisé et son hygiène est déplorable. Aussi, Elsa va employer tous les moyens pour alarmer son entourage, les autorités compétentes etc. Mais attention car les apparences sont trompeuses !

Si, au début, j’ai trouvé le récit un peu « poussif », tout s’est enchaîné à la vitesse grand V par la suite. Et ce que je pensais être un brin longuet au départ a pris tout son sens au final. On assiste à de multiples rebondissements dans cette histoire où nos certitudes sont mises à mal en permanence par les nombreuses actions n’allant pas du tout dans notre sens.
J’ai vraiment aimé ce roman qui est un petit bijou d’ingéniosité dans son déroulement.



Extrait :


— Mme Elsa ?
La femme de ménage penchait sa tête par la fenêtre du salon. Le ton de sa voix était celui de quelqu’un ayant commis une bévue.
— Oui, Isabelle ?
— Vous pouvez venir voir, s’il vous plaît ?
Mme Préau se redressa, accrocha le sécateur à la ceinture de sa salopette et rejoignit le perron. Elle tapa les talons de ses bottes en caoutchouc contre le racloir fiché dans le mur et, comme rien n’était accroché aux semelles, elle entra. Isabelle se tenait toujours penchée par la fenêtre du salon, scrutant le rebord en pierre.
— Qu’est-ce que vous avez trouvé ?
— Les cailloux. C’est pas normal.
De sa balayette, elle fit rouler le gravier sur quelques centimètres. Une tache apparut sur la pierre. Mme Préau leva les sourcils.
— On dirait du sang aggloméré.
Le gravier était également couvert de cette couleur rouge. Isabelle secoua la tête en marmonnant.
— Manquait plus que ça !
Interloquée, Mme Préau resta un moment sans bouger.
— Je fais quoi, madame Elsa ? Je les mets aussi dans le bocal ?
D’un geste agacé, Mme Préau retira sa minerve.
— Laissez. Je vais m’en occuper.
Elle attendit que la femme de ménage ait quitté la maison pour étaler sur la table de la cuisine les petits cailloux et les regarder à la loupe, les manipulant avec précaution. Cela ne faisait pas un pli. Ils étaient colorés de sang séché. Comment ces cailloux avaient-ils atterri sur le rebord de la fenêtre du salon ? D’où pouvait bien provenir ce sang ?

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Sophie Loubière [XXe / XXIe s]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: