Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sophia Raymond [XXe / XXIe s]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4540
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Sophia Raymond [XXe / XXIe s]   Lun 07 Sep 2015, 12:13



Quatrième de couverture :


Survivante du tsunami de 2004, Anna Jensen a été déclarée cliniquement morte l’espace de quelques instants lors de son hospitalisation. Depuis, la graphiste parisienne est hantée, la nuit, par d’angoissantes visions de l’enfer, et par l’image d'une jeune mariée enterrée vivante. Aidée par Will Aberdeen, journaliste new-yorkais enquêtant sur les expériences de mort imminente, elle cherche à comprendre le sens de ses cauchemars.
Traqués par de mystérieux tueurs professionnels, Will et Anna se lancent sur les traces d’un secret ancestral mêlant magie druidique et croyances ésotériques. Leur soif de vérité va rapidement se transformer en course contre la mort.



Mon avis :


Pour un premier roman, on peut dire que c'est réussi ! Tous les ingrédients sont là pour attirer le lecteur : un rythme haletant, une écriture agréable, de grands moments de suspense... que dire de plus ? On passe du XVIIIe siècle à nos jours, d'une religieuse à une jeune graphiste parisienne... Le tout s'imbrique parfaitement. Certes, le schéma est connu et, je dois bien l'avouer, ce n'est pas forcément ce que je préfère. Je ne suis pas férue des passages dans le temps. Pourtant, ici, cela passe parfaitement bien. Peut-être est-ce aussi parce que Sophia Raymond s'appuie sur certains faits et lieux réels. D'ailleurs, vous pouvez en voir un peu plus sur son site.

Bref, pas grand chose à dire de plus si ce n'est Bravo ! Ah, si, j'oubliais : L'éditeur, voulant attirer le public, précise que ce roman est dans la lignée du Da Vinci Code, ce qui est à double tranchant car beaucoup n'ont pas aimé. Personnellement, je n'ai pas vraiment vu de lien avec ce dernier, la romancière ayant su, très judicieusement, imposer son histoire sans pour autant faire référence à une autre.

Un grand merci à Babelio, à Sophia Raymond ainsi qu'aux Éditions Presses de la Cité pour cette belle découverte.




Extrait :


- Avez-vous perdu la tête ? Vous venez, en pleine nuit, frapper à ma porte pour proférer les pires inepties ?
Dans un état de transe, Estrela saisit les mains calleuses de la supérieure et débita une prophétie apocalyptique :
- J'ai vu les murs du couvent s'écrouler, les sœurs agoniser sur un tas de cendres fumantes, rejoignant celles qui avaient été écrasées sous les blocs de pierre. J'ai vu les flammes de l'enfer consumer les croix et danser sur les œuvres louant la gloire du Seigneur. Je l'ai vu ! Je l'ai vu !
- Assez !
Mère Clarisse repoussa la jeune femme dans l'obscurité de la coursive, puis serra le chapelet qui pendait autour de son cou.
- Agenouillez-vous ! Sur-le-champ ! ordonna-t-elle. Priez pour que le Seigneur vous accorde son pardon !
Estrela refusa d'obéir, espérant encore, naïvement, convaincre la mère supérieure.
- Vous ne comprenez pas, la mort plane sur nos têtes ! Mais vous, aveuglée par vos croyances, vous êtes incapable de prendre les mesures qui s'imposent !
- Taisez-vous ! hurla la vieille religieuse.
Estrela garda le silence et la fixa droit dans les yeux. Mère Clarisse interpréta cette attitude comme du mépris. C'en était trop.
- Vous n'êtes qu'une...
Une violente quinte de toux agita la religieuse et l'empêcha de terminer sa phrase. Elle étouffa un râle dans sa manche et releva le menton, une grimace de dédain sur ses lèvres serrées. D'un ton cassant empreint de compassion feinte, elle soupira :
- Pauvre créature... Vous croyez avoir des visions ? Quel orgueil ! Dieu seul nous gouverne ! Et vous, vous pensez déchiffrer ses desseins ? Ce n'est pas de lui que vous êtes inspirée. La folie dicte vos paroles. Ou alors...
La supérieure se signa avant d'ajouter tout bas :
- Qui peut prédire les malheurs en les soufflant à l'oreille de ses suppôts ? (P12-13)

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Sophia Raymond [XXe / XXIe s]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: