Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Roger Knobelspiess [XXe / XXIe s]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4071
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Roger Knobelspiess [XXe / XXIe s]   Ven 11 Sep 2015 - 18:25




Roger Knobelspiess est un ancien braqueur reconverti depuis dans le cinéma et l'écriture. Il a connu, pour avoir voulu s'évader, les QHS, autrement dit les Quartiers de Haute Sécurité dont il dénonce les conditions. Il se fait le porte-parole des prisonniers et emploie son temps à faire changer les choses.  

Le point de départ de ce livre est le retour de l'auteur chez sa mère à sa sortie de prison. Il prend du recul par rapport à son quartier, sa cité des Écameaux. Il décrit la misère qui y sévit et qui, pour lui, est un des facteurs de la dérive des jeunes. En revanche, il a beaucoup de mal à se détacher de l'univers carcéral et de l'injustice dont il semble avoir été la victime. Je mets un bémol car si les premières années en prison sont, apparemment, une erreur judiciaire, il n'en reste pas moins que Roger Knobelspiess braquera, entre autre, une banque de ma région.

Si j'ai aimé la vivacité de l'écriture, symbole d'un écorché vif, j'ai moins aimé, en revanche, le côté "victimisation". Ce procédé a une fâcheuse tendance à m'ennuyer, voire à me mettre en colère. Cela ne fait pas avancer les choses. Et lorsqu'on connaît le passé de l'auteur, cela peut gêner quelque peu aux entournures. À un moment donné, il faut être crédible. Mais ceci n'engage que moi. Et je trouve cela dommage de desservir ainsi un roman qui, sans cela, aurait été vraiment très bien. Car l'auteur a "une patte", un style associant prose, poésie parfois et rythme soutenu.

Merci à Babelio et aux Éditions Buchet/Chastel pour cette opération Masse Critique.



Extrait :


Mais je suis une chance pour ces journalistes, à travers moi ils peuvent regarder l'incarnation de la Justice de leur pays. Penser est proscrit chez les juges. Juger, c'est refuser de comprendre car si on comprenait, on ne pourrait plus juger. Cette pensée vient de Malraux. Voilà, messieurs, un supposé vol de huit cents francs égale à présent quinze années de réclusion. Châtiment délirant, justice à la Zola, à la Hugo. Jugé par qui ? Des jurés commerçants, les mêmes qui défendaient un des leurs : le brave notable assassin de mon frère tué pour un vol de transistors. Un sous-pauvre qui chaparde et se retrouve mort sur le trottoir avec cinq balles dans le dos tirées d'une fenêtre, comme quoi, la légitime défense... Lui, le notable, pas une simple petite heure de prison et comme il faut que les valeurs bourgeoises continuent de triompher, c'est le frère, Roger, bouc émissaire anonyme, qui paye l'addition. Verdict insensé, sans excuse possible. Il m'aura fallu attendre douze années pour refaire surface...

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com En ligne
 
Roger Knobelspiess [XXe / XXIe s]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: