Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mad Max : Fury Road - George Miller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4572
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Mad Max : Fury Road - George Miller   Sam 12 Sep 2015, 15:36





Ah, Mad Max ! Le retour du héros déjanté ! Mais attention, ce n'est plus Mel Gibson qui officie   ... Première déception... car Mad Max, C'EST Mel Gibson ou rien !    Bon, allez, ok, laissons sa chance à Tom Hardy après tout. Oui, mais le problème, c'est que là, notre héros est enchaîné à une voiture, prisonnier des hommes d'Immortan Joe, chef de guerre d'une citadelle dans le désert. Vous pensez que Max va, d'un coup d'un seul, se délivrer et faire la misère à Joe ? Vous vous fourrez le doigt dans l’œil comme Max d'ailleurs, qui risque à tout moment de se faire crever les yeux par le masque en ferraille dont on l'a affublé (le remake du masque de fer ?  ). Je continue ? Oui, allez, pour le plaisir comme le chanterait Herbert Léonard. Deuxième point, et non des moindres, les femmes ! Voilà qu'elles prennent tout l'écran. D'où sortent-elles ? Eh bien les amis, il s'agit du harem de Jojo (entendez Immortan Joe of course, pas celui de Brel... Vous admirerez mes références culturelles   Razz) qui les utilise à sa guise et qui, tout comme Napoléon, voulait "des ventres" pour assurer sa descendance. On peut comprendre, à juste titre, leur fuite mais je cherche toujours d'où sortent ces espèces de connasses d'Amazones du désert menées par leur cheftaine, l'Imperator Furiosa, qui pique la vedette à Maxounet.     Peut-être y a-t-il un lien avec le Mad Max 3 que je n'ai pas vu mais dans ce cas, cela aurait mérité une préquelle ou un flashback ou quelque chose, mince ! Je dis ça, je dis rien...   Non, non, et non ! Mad Max, c'est de la testostérone en tube ! Mettre des femmes au milieu, c'est le réduire immanquablement à un feuilleton de TF1 pour ménagère de moins de 50 ans (je sens que je vais encore me faire des amies ! ).
Enfin, on ne se bat plus pour de l'essence mais pour de l'eau. Il faudra me dire comment les engins qui s'explosent mutuellement dans des bruits d'enfer-de-la-mort-qui-tue fonctionnent ? Maxou est-il devenu écolo ?    

Bref, je pense que vous aurez compris (ou alors, z'êtes bouchés ! ) que je n'ai pas aimé ce film où le scénario est aussi mince qu'un sandwich jambon-beurre SNCF. George Miller devait avoir des impôts à payer ou quelque chose comme ça, non ?    

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Mad Max : Fury Road - George Miller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES ARTISTIQUES :: Cinéma-
Sauter vers: