Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tom Sharpe [XXe / XXIe s ; Royaume-Uni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4572
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Tom Sharpe [XXe / XXIe s ; Royaume-Uni]   Lun 21 Sep 2015, 20:51



J'avoue tout de go que c'est le titre qui m'a poussée à acheter ce livre. Avez-vous remarqué comme en ce moment les titres loufoques fleurissent ? Je ne connaissais pas Tom Sharpe et encore moins sa série des "Wilt". Peu importe car ce livre se lit de façon autonome et les allusions à d'autres aventures ne sont que très peu nombreuses.

Le professeur Wilt a épousé une bonne femme peu commode. Une mégère en quelque sorte. Ceci dit, il devait bien s'en accommoder fut un temps puisqu'il lui a fait des "quadruplettes"... qui n'ont d'ailleurs rien à envier à leur mère. Et comme il faut bien payer leurs études (si un établissement veut bien les accepter après qu'elles aient failli envoyer un de leurs professeurs de l'autre côté du Styx en sabotant sa voiture), Eva, la douce moitié de notre personnage, décide d'envoyer celui-ci donner des cours au fils de Lady Clarissa, Edward, afin qu'il puisse accéder à une haute école. Si les filles de Wilt sont des sorcières en puissance, le rejeton de la bourgeoise est un malade mental sans nom. Il faut dire qu'entre un beau-père, Sir George, qui le déteste et sa mère qui saute sur tout ce qui bouge, il y a de quoi être perturbé !

J'ai passé un bon moment à la lecture de ce roman. Ceci dit, je dois bien avouer que le titre me laissait espérer des moments de franche rigolade à m'en décrocher le dentier. Pourtant, je n'ai pu que sourire. Souvent, certes, mais je ne me suis pas tapé sur le bidon pour autant. Après recherche, il paraîtrait que les premiers de la série sont bien meilleurs. Je vais aller voir ça !




Extrait :


Après une violente gueule de bois (due à l'annonce de la mort de son oncle), Lady Clarissa rentre chez elle.


La cuisine était vide. Sir George, dans son bureau, astiquait un fusil dont le percuteur était posé par terre.
- Tu rentres tard ! grinça-t-il.
- J'ai appelé ta secrétaire. Elle aurait dû te prévenir.
- Mrs Bale ne me transmet jamais les bonnes nouvelles, mais elle m'a proposé à dîner, à la fortune du pot.
- Et Mr Wilt ? Elle l'a nourri lui aussi ?
- Sans doute. Dans la cuisine. Je ne dîne pas avec les serviteurs.
- Comment est-ce qu'Edward et Mr Wilt se sont entendus ?
- Aucune idée. Je n'ai pas vu le gamin et je ne crois pas que Wilt l'ait vu non plus. Tu dois gronder Eddie.
- Arrête de l'appeler ainsi. Son prénom est Edward. Je pense qu'il cherche ses marques quand il revient à la maison.
- Dieu nous vienne en aide !
Lady Clarissa fit mine de ne pas avoir entendu.
- Qu'est-ce que tu fabriques avec ce fusil ?
- Je le brique, ma chère, un point c'est tout. On ne sait jamais quand on aura besoin de s'en servir. Ce matin, en route pour le tribunal, de jeunes hooligans ont attaqué ma voiture à un feu rouge. Ils ont passé une éponge mouillée sur le pare-brise et ont eu le culot de me réclamer de l'argent. Ça m'a fait penser à des voleurs de grand chemin. Je regrette de ne pas avoir eu mon fusil, je t'assure.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Tom Sharpe [XXe / XXIe s ; Royaume-Uni]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Etrangers-
Sauter vers: