Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Antoine Compagnon [XXe - XXIe s / France ; Essai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4118
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Antoine Compagnon [XXe - XXIe s / France ; Essai]   Jeu 24 Sep 2015, 20:46






A force d'étudier les textes de Montaigne à la Fac, il m'est devenu presque familier. Je dis "presque" parce qu'il faut tout de même avouer qu'il n'est pas facile d'accès. Aussi, lorsque j'ai vu ce petit bouquin, je me suis dit que cela pouvait être intéressant... et effectivement, cela s'est avéré vrai. De mon côté, je dois avouer que je n'ai pas appris grand chose puisque comme je le disais, j'ai étudié cet auteur en long, en large et en travers. Mais pour quelqu'un qui voudrait l'aborder, je le trouve enrichissant. Il permet d'éclaircir les idées de ce dernier, de le montrer également sous un autre angle. A travers quarante extraits expliqués et commentés, l'auteur nous devient accessible.

Il faut souligner le travail d'Antoine Compagnon : un travail de titan ! Réussir en quelques pages à intéresser les lecteurs, ce n'est plus de la prouesse, c'est de la magie ! Il existe, chez le même éditeur, Un été avec Proust. Je ne vais pas tarder à le lire. Peut-être que le collectif, - dont Antoine Compagnon fait partie -, ayant œuvré pour nous rendre limpide l'homme à la madeleine me réconciliera avec ce dernier...

Extrait :


Ce à quoi Montaigne aspirait, suivant le modèle antique, c'était au repos studieux, au loisir lettré, à l'otium studiosun, afin de se trouver, de se connaître. Comme Cicéron, Montaigne pense que l'homme n'est pas vraiment lui-même dans la vie publique, le monde et le métier, mais dans la solitude, la méditation et la lecture. Plaçant la vie contemplative au-dessus de la vie active, il n'est pas encore un de ces modernes qui jugeront que l'homme se réalise dans ses activités, dans le negotium, le négoce, soit la négation de l'otium, du loisir. Cette éthique moderne du travail a été liée à la montée du protestantisme, et l'otium, l'oisiveté, a perdu sa valeur suprême pour devenir un synonyme de paresse.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Antoine Compagnon [XXe - XXIe s / France ; Essai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Nouvelles, Autobiographies, Biographies, Essais, Journaux, Témoignages et autres-
Sauter vers: