Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Claude Simon [XXe s]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4540
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Claude Simon [XXe s]   Jeu 24 Sep 2015, 20:49



J'ai découvert Claude Simon à la Fac... pas forcément dans de bonnes conditions. Je m'explique : à cette époque, je passais ma maîtrise de Lettres... 20 ans déjà... Entre autres réjouissances, venant s'ajouter au Mémoire, je devais faire un dossier intitulé "Montages et collages dans Triptyque de Claude Simon". Bon... Rien que le titre me filait déjà la nausée. C'était sans compter sur la lecture du livre... que je ne comprenais pas. Mais comment dire, à Perpignan, alors que le sieur Simon n'habitait qu'à quelques kilomètres, que je n'aimais pas, mais alors pas du tout son style ? Eh bien, on ne le dit pas, on se tait, on fait des recherches et on tente de comprendre !

Il y a quelques jours, j'ai retenté, après 20 ans, donc, de relire certains textes de cet auteur. Je me suis dit que quelque chose de court pourrait être judicieux ; allons-y doucement quand même ! Archipel et Nord se prêtaient justement à cela. Mais ces poèmes en prose sur le thème du voyage sont dénués - ou presque - de ponctuation. Aïe ! Voilà qui commençait mal ! Alors, certes, je reconnais la puissance des images, le ton évocateur des paysages vus de haut, la description picturale par petites touches... Mais cela ne me touche pas, malheureusement. Je crois que je ne comprendrai jamais cet auteur, et ce ne fut pas par faute d'essayer.

Que voulez-vous ? Certains auteurs restent incompris aux yeux de profanes ! Paul Claudel me fait exactement le même effet... Que les admirateurs de Claude Simon ne m'en veuillent pas, je ne suis qu'une pauvre petite goutte d'eau perdue dans l'océan de sa poésie...



Extrait :



Franciscains moines fanatiques déchaux venus d'où construire ici un sanctuaire de blocs roses lilas bistre cyclamen au toit couvert d'écailles peindre le flagellé le juge en robe prune qui se lave les mains sculpter ces grappes de sang coagulé

treille aux flancs aux paumes aux pieds percés de clous où pendent des raisins

la mer l'archipel tout entier montant vers nous L'une après l'autre en commençant par les plus lointaines les îles disparurent s'enfonçant l'une d'elles basse à peine ondulée s'éleva grandit masquant les dernières elle défila rapidement sur le côté et l'eau rejaillit sous les flotteurs

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Claude Simon [XXe s]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: