Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dourvac'h [XXe - XXIe s / France ; biographie romancée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4073
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Dourvac'h [XXe - XXIe s / France ; biographie romancée]   Sam 26 Sep 2015, 14:40



Je viens tout juste de refermer ce livre et j'en reste sans voix. J'avais déjà été charmée par Grand Large, roman sur les affres de la vie dans lequel l'auteur arrivait comme par magie à insérer une prose poétique de toute beauté... Mais là, nous sommes dans une autre dimension.

Si je vous dis "Kafka", vous me répondez La Métamorphose, Le Procès ou Le Château. Mais Dourvac'h, lui, vous dira instantanément : "Julie". Julie ? Une des œuvres inconnues de Kafka ? On pourrait presque le voir ainsi. Mais il s'agit en réalité de Julie Wohryzek, une de ses fiancées. Vous l'aurez compris, nous avons là un texte nous relatant la relation entre les deux amoureux ; une relation sur fond de tuberculose puisque la rencontre des tourtereaux s'est faite au sanatorium.

En s’immisçant ainsi dans les pensées de l'écrivain, l'auteur met en relief tout ce qui le rongeait : la maladie tout d'abord, sa première maîtresse, l'amour passionné pour Julie et... l'amour pour les femmes. Nous faisons face à un être torturé. Qu'en aurait-il été si le mal qui phagocytait ses poumons n'avait pas été là ? Si les parents de Julie avaient bien voulu de ce mariage ? Si Milena n'était pas venue le détourner de son chemin ? Autant de questions qui restent en suspens...

Je persiste et je signe, l'écriture de Dourvac'h est magnifique, travaillée, d'une richesse confinant au sublime. Il y aura désormais, lorsque je lirai du Kafka, cet écrit magistral en filigrane... Un "avant" et un "après" Heiraten.

Chapeau bas à cet écrivain qui joue dans la cour des grands ainsi qu'à son éditeur, Michel Chevalier, des Editions Stellamaris, pour avoir eu le courage de publier un livre loin de toutes les sirènes commerciales. Et j'ajoute que celui-ci rend d'autant plus hommage à cette pépite littéraire qu'il est richement illustré sur papier glacé.  



Citation :


Sous de lourdes, hautes façades, toujours prêtes à crouler, chaque être est point de lumière fuyante : poussière de constellations dans le brouillard des ruelles. (P16)

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
yugcib
Randonneur occasionnel
Randonneur occasionnel
avatar

Masculin Capricorne
Messages : 72
Localisation : Tartas, Landes, France
Date de naissance : 09/01/1948
Âge : 69
Emploi : Retraité de la Poste
Date d'inscription : 24/09/2015
Humeur : Ce qu'elle est au jour le jour

MessageSujet: Re: Dourvac'h [XXe - XXIe s / France ; biographie romancée]   Ven 30 Oct 2015, 14:15

... Il y a dans cette phrase, oserais-je dire, me risquerais-je à dire... "quelque chose de Yugcibien", tant cela "me ressemble"... J'ai du, à un moment ou un autre, quelque part, produire un passage dans l'un de mes textes, formulé à peu près de la même manière dans lequel on retrouve cette image de "lumière fuyante", de "poussière de constellations" (lumière fugitive, poussière d'étoiles) et brume pour "brouillard"... évoquant sans doute quelque être (un être dans sa solitude, dans sa singularité, dans ce qu'il peut y avoir de tragique  (de grave) et d'heureux en lui, et d'unique, d'intemporel...
Ces "lourdes, hautes façades, toujours prêtes à crouler"... Je vois bien ce que c'est... Et les "ruelles" ce sont les lieux de vie du monde, ces lieux en lesquels l'être est "anonyme", comme perdu au milieu de la foule des autres êtres tout aussi seuls, au fond, tout aussi fragiles... Et dans ces "ruelles" il y a ce brouillard, cette mouvance, ce sentiment d'être étranger, cette gravité d'un silence qui bruit...
Et le "point de lumière fuyante", c'est cette "vérité" (une image du "paradis originel") qui a toujours existé, qui n'est pas perdue, qui sera un jour retrouvée, un "paradis" dont nous nous pas été chassés mais "exclus", exclus par ce que nous avons fait nous-mêmes de cette "vérité" (de ce paradis) en le dénaturant, en le vidant en grande partie de ce qu'il y avait d'essentiel en lui...

_____________
"Nous ne pouvons savoir. Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères" [Arthur Rimbaud ]
Revenir en haut Aller en bas
http://yugcib.e-monsite.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4073
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Dourvac'h [XXe - XXIe s / France ; biographie romancée]   Ven 30 Oct 2015, 18:45

Tu comprends pourquoi je te le conseille ? Wink

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Dourvac'h [XXe - XXIe s / France ; biographie romancée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Nouvelles, Autobiographies, Biographies, Essais, Journaux, Témoignages et autres-
Sauter vers: