Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ben Elton [XXe /XXIe s ; Royaume-Uni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4444
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Ben Elton [XXe /XXIe s ; Royaume-Uni]   Mer 30 Sep 2015, 20:58



Quatrième de couverture :



Voyeur prod. vient de lancer sa nouvelle émission télé : Résidence surveillée. Son slogan : une maison, dix candidats, trente caméras, quarante micros, un seul rescapé… Le but des dix candidats : éviter l’élimination, sans trop se dévoiler. Le but de la productrice, Géraldine Hennessy : faire de l’audimat. Et tout est bon pour filmer du sexe. Le vingt-septième jour, Géraldine a eu bien mieux : un meurtre, l’assassinat d’un candidat en direct, sous l’œil de millions de téléspectateurs. Et pourtant, l’inspecteur Coleridge n’a aucun suspect. Le meurtrier, caché sous un drap, aurait pu être n’importe lequel des candidats. Tandis que l’enquête de Coleridge progresse lentement, le public, plus nombreux chaque jour, se passionne pour ce whodunit en direct.





Mon avis :


Comment dire ? Le roman est sympa... Je crois que vous avez compris ce que je veux dire. Disons que ça fait passer un bon moment. Mais je m'attendais à mieux. Il faut dire que sur ce thème, j'avais déjà lu Acide sulfurique, d'Amélie Nothomb (le seul que j'ai réussi à lire de cet auteur). Et comme le titre l'indique, le roman n'était pas tendre avec tout ce qui touchait de près ou de loin à la télé-réalité.

L'originalité de celui-ci est que les chapitres nous sont présentés à la manière des épisodes télévisés. Ceci dit, j'ai vite deviné où il voulait en venir et... je DÉTESTE trouver l'auteur d'un assassinat dans un polar.

Bien qu'il y ait quelques longueurs, ce roman est quand même important pour une chose (qui a dit : caler la table ? Qu'il se dénonce !) : la critique, assez féroce, de la société qui part en cacahuète... Et si ce polar date un peu (2001 et 2003 pour la version française), on peut dire que le phénomène télé-réalité, lui, s'est amplifié jusqu'à l'overdose. A l'heure actuelle, supprimons toutes les émissions de ce type, il ne restera plus que quelques feuilles dans le programme télé. Et si l'on ôte en plus les séries... Mais ceci est une autre histoire !





Extrait :


Hamish, l'interne en médecine, l'homme qui ne voulait pas se faire remarquer, apporta alors l'une de ses rares contributions à la conversation.
" Je n'aime pas les rotations des tâches domestiques. Je me suis tapé cinq années de vie communautaire quand j'étais étudiant. Les gens comme toi, Layla, je les connais par cœur. La prochaine fois, tu me fileras un gage pour ne pas avoir remplacé le rouleau de PQ que j'aurai fini.
- Ah ! C'est toi, alors, qui fais ça ! s'exclama Dervla.
- Je prenais un exemple, s'empressa de se défendre Hamish.
- Vous voulez savoir ce qui est pire qu'un type qui termine un rouleau de PQ ? s'écria Jazz en s’immisçant dans la conversation avec un vif enthousiasme. Le salaud qui ne laisse que la dernière feuille et qui l'enroule sur le tube !"

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Ben Elton [XXe /XXIe s ; Royaume-Uni]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Etrangers-
Sauter vers: