Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Christian Rauth [XXe / XXIe s]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4540
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Christian Rauth [XXe / XXIe s]   Ven 09 Oct 2015, 18:51

 



Quatrième de couverture :



Séquence 97, une scène ordinaire, enfin presque : une fois que Lucas Kalou a tiré sur Eddy Ordo, l’interprète du célèbre commissaire Monti, puis retourné son arme contre lui, on s’apprête à faire une deuxième prise. Mais ni la vedette de la série ni Lucas ne se relèvent… Deux morts sur un plateau, on a rarement vu ça !

Enquête bouclée en trois jours par la DCPJ de Paris, qui conclut à la culpabilité de Lucas Kalou. Le comédien se serait suicidé après avoir éliminé la star qui l’avait publiquement humilié.

Rob Marin, l’adjoint de Monti dans le rôle de l’inspecteur Garcia, est indigné : jamais son ami Lucas n’aurait commis un crime pareil. Il décide de reprendre l’enquête mais il a tôt fait de comprendre qu’entre un tournage et la réalité policière… il y a un monde. Fort heureusement pour lui, le lieutenant Plume, de la SRPJ de Marseille, partage son opinion et lui offre son aide contre l’avis de sa hiérarchie. Ensemble, ils vont laver l’honneur de Lucas.

Commence alors une virée déjantée dans le monde de la télévision et de la police. Les balles sifflent et les coups bas pleuvent.

Pourtant il ne leur suffira pas de coincer le coupable, il leur faudra aussi découvrir le responsable.

Et là, comme on dit dans les histoires : ça peut venir de haut, de très haut… et même de très loin.



Mon avis :



Finalement, ce roman de 349 pages se lit assez vite. En toute honnêteté, je n'ai pas vraiment accroché. Pourtant, tous les éléments étaient là: le monde de la télé, dans lequel a évolué l'auteur (et il est important de bien connaître le monde dans lequel on fait évoluer ses personnages, surtout dans un polar), deux meurtres pour le moins surprenants, un assassin qui ne l'est pas moins...

Ceci dit, la sauce n'a pas pris pour ma part, tout du moins pas complètement puisque je suis quand même allée jusqu'au bout de l'histoire. Plusieurs choses m'ont déplu: l'abondance de dialogues tout d'abord, qui fait s'apparenter le texte à un scénario bien plus qu'à un roman... La confusion par rapport aux personnages également. On ne les situe pas vraiment, on ne rentre pas dans leurs pensées, dans leurs actions. Enfin, le motif des meurtres, que je ne résumerai pas pour ne pas tout dévoiler, est peu crédible. Il semble être rattaché à l'histoire après coup.

Mais peut-être suis-je difficile car grande amatrice de romans policiers ?

Encore une fois, l'idée était bonne. Il manque juste un soupçon de narration qui aurait permis au lecteur de s'y retrouver davantage et surtout de rentrer vraiment dans l'histoire. Ceci dit, il n'est guère évident de baser une histoire sur des dialogues. C'est certainement la chose la plus difficile qui soit dans l'écriture. Pour cela, on peut tout de même saluer le travail de Christian Rauth.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Christian Rauth [XXe / XXIe s]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: