Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeff Clinton [XXe s ; Etats-Unis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4431
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Jeff Clinton [XXe s ; Etats-Unis]   Ven 09 Oct 2015, 18:56



Les colères du chat-tigre


Mon premier western... et j'avoue que cela ne m'a pas déplu du tout. Il faut dire que Jack Miles Blackham, plus connu sous le nom de Jeff Clinton ou de John Miles, est un maître en la matière. Mais attention, ce n'est pas un simple western. Disons plutôt qu'il s'agirait d'un western spaghetti si je devais le rapprocher du genre cinématographique : humour, péripéties ébouriffantes... Bref, ce fut un agréable moment de lecture en compagnie de Wildcat O'Shéa qui, comme son nom ne l'indique pas, n'est pas un chat mais bel et bien un homme dont la principale caractéristique physique est d'être roux. Comme dans tous les westerns, il aime les filles, ne crache jamais sur un verre et a fait de la bagarre sa religion. Dans ce roman, il va enquêter sur le braquage de la banque Farmington et la mort du greffier en chef. Bien entendu, rien ne va se passer comme prévu... et Wildcat va enfermer les adjoints du Shérif, cacher la clé de la cellule... dans un endroit improbable (dans le décolleté de Pamela, une poule de luxe !)....

A découvrir donc, si vous aimez le genre.



Extrait :


Lorsque O'Shea eut refermé la porte de la cellule sur les quatre shérifs adjoints, la jubilation de la foule qui commençait à remplir les rues ne connut plus de bornes. Quand il se fut lavé tranquillement dans la cuvette du Shérif, il s'assura du bon fonctionnement de son artillerie sans tenir compte de la panique grandissante de Zrebecki, collé à la fenêtre.
- Voilà les gens qui s'amènent, s'étrangla le petit dresseur de chevaux. Dans le tas, il y en a qui doivent pas aimer ce genre de grabuge et ils pourraient bien faire du vilain avant peu.
- Bien sûr, acquiesça Wildcat. Je pourrais aussi me casser une patte en me promenant dans la rue, ou me faire piétiner par un bourrin, ou être transporté jusqu'au Nouveau-Mexique par un ouragan déchaîné, ou bien...
- Ah, t'es jamais sérieux ! gémit Harvey.
- Je suis très sérieux, protesta O'Shea en replaçant ses deux Colts dans leurs gaines. Je n'ai plus qu'une chose à faire avant d'aller voir ce vieux Randy pour recevoir ses confidences.
- Quoi ? Qu'est-ce que t'as encore inventé ?

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Jeff Clinton [XXe s ; Etats-Unis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Etrangers-
Sauter vers: