Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prudence - Psychomachie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4572
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Prudence - Psychomachie   Lun 27 Juil 2015, 17:44


Prudence est un poète latin (né en 348 à Calagurris et mort entre 405 et 410). Appartenant à une famille chrétienne, il mit son art au service de la religion.

Ce texte, Psychomachie, est important dans la mesure où il s'agit du premier exemple en Occident de poésie allégorique. Il a été repris au Moyen Âge avec de nombreuses enluminures. Il a eu, en effet, une influence sur l'art médiéval.

Prudence a pris pour thème le combat entre le vice et la vertu.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4572
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Prudence - Psychomachie   Lun 27 Juil 2015, 17:59

Extrait :


Nascitur hic inopina mali lacrimabilis astu
tempestas, placide turbatrix invida Pacis,
Que tantum subita vexaret clade triumphum.
Inter confertos cuneos Concordia forte,
Dum stipata pedem jam tutis menibus infert,
Excipit occultum vicii latitantis ab ictu
Mucronem levo in latere. Scalentia quanvis
Texta cathenato ferro subtegmine corpus
Ambirent, sutis et acumen vulneris hamis
Respuerent, rigidis nec fila tenacia nodis
Impactum sinerent penetrare in viscera telum,
Rara tamen chalibem tenui transmittere puncto
Commissura dedit, qua sese extrema polite
Scama ligat tunice sinus et sibi conserit horas.



Traduction : (M. Lavarenne)


C'est alors que la ruse d'un vice détestable provoque une
soudaine alerte, attaque haineuse contre la Paix sereine,
propre à assombrir par un malheur subit un si beau triomphe.
Au moment où la Concorde, au milieu des bataillons serrés,
pénétrait avec son escorte dans l'enceinte protectrice,
elle reçut, lancé subrepticement par un vice à l'affût,
un dard dans le flanc gauche. Bien que le tissu écailleux
de l'armure entourât le corps de sa trame de fer continue,
que l'assemblage de ses chaînons repoussât la pointe meurtrière
et que l'entrelacs serré de ses fils robustes
ne permît pas au coup de l'arme de pénétrer dans la chair,
mais l'acier put passer par un léger interstice, à cause du défaut
d'un joint, à l'endroit où s'attachent la cuirasse polie et la dernière
maille, et où les bords de l'armure se joignent à son corps.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Prudence - Psychomachie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Les textes de l'Antiquité-
Sauter vers: