Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un repas trop arrosé... Chapelle et le Maréchal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Un repas trop arrosé... Chapelle et le Maréchal.   Lun 26 Oct 2015, 20:20





Claude-Emmanuel Lhuillier, dit Chapelle, est né en 1626 près de Montmartre, dans le quartier de la Chapelle, d'où son nom de plume. Poète et homme de lettres, il est également connu pour sa vie de débauche. Il n'était pas rare de le trouver complètement saoul et les anecdotes foisonnent en ce sens.


En voici une :

Chapelle soupait un soir en tête à tête, avec le Maréchal de ***. Quand ils eurent un peu bu, ils se mirent à faire des réflexions sur les misères de cette vie, et sur l'incertitude de ce qui la doit suivre. Ils convinrent que rien au monde n'était si dangereux que de vivre sans Religion : mais ils trouvaient en même temps qu'il n'était pas possible de passer en bon Chrétien un grand nombre d'années, et que les Martyrs avaient été bienheureux de n'avoir eu que des moments à souffrir pour gagner le Ciel. Là-dessus, Chapelle imagina qu'ils feraient fort bien l'un et l'autre de s'en aller en Turquie prêcher la Religion Chrétienne. On nous prendra, disait-il, on nous conduira à quelque Bâcha1. Je lui répondrai avec fermeté ; vous ferez comme moi, M. le Maréchal : on m'empalera, on vous empalera après moi et nous voilà en Paradis. Le Maréchal trouva mauvais que Chapelle se mît ainsi avant lui : C'est à moi, dit-il, qui suis Maréchal de France et Duc et Pair, à parler au Bâcha, et à être martyrisé le premier , et non pas à un petit compagnon comme vous. Je me moque du Maréchal et du Duc, répliqua Chapelle ; sur cela M. de *** lui jette son assiette au visage. Chapelle se jette sur le Maréchal, ils renversent tables, buffets, sièges ; on accourt au bruit. On peut penser quelle scène ce fut de leur entendre expliquer le sujet de leur querelle, et conter chacun leurs raisons.

1. Équivalent de préfet chez les Turcs.



Anecdote tirée du livre : Anecdotes Littéraires, ou Histoire de ce qui est arrivé de plus singulier et de plus intéressant aux Ecrivains François depuis le renouvellement des Lettres sous François Ier jusqu'à nos jours. (Tome 2)

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Un repas trop arrosé... Chapelle et le Maréchal.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Anecdotes littéraires-
Sauter vers: