Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thomas Vinau [XXe - XXIe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4260
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Thomas Vinau [XXe - XXIe]   Mer 18 Nov 2015, 20:59



Dernièrement, on m'a fait découvrir cet auteur. Il a beau avoir eu un prix (Prix du livre européen 2012), je n'en avais pas entendu parler. Devant le succès remporté, j'ai capitulé et lu ce livre.

Eh bien, je ne vais pas me faire des amis, mais je n'ai pas du tout accroché. Attention, je ne dénigre pas du tout l'écriture poétique de l'auteur et je ne remets pas en cause son style, loin de là. Mais la poésie est une affaire de sensibilité. Et là, pour le coup, je suis restée de marbre. Ne me demandez pas pourquoi, mais cela m'a fait penser à la Prose du Transsibérien de Cendrars... à laquelle je suis tout aussi insensible... J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce livre, à comprendre où l'auteur voulait en venir...

Allez, je passe mon chemin. Ne nous attardons pas sur mon ressenti. Allez plutôt voir les nombreuses critiques positives !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4260
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Thomas Vinau [XXe - XXIe]   Mer 18 Nov 2015, 21:01

Extrait :



L'idée

L'idée de partir était comme un petit feu de bois placé au centre de son cerveau. Au bout de quelque temps, il comprit que les flammes ne s'éteindraient pas d'elles-mêmes.



Des milliers de gris

Le jour de son départ, il a Sally au téléphone.
Il lui répète qu'il est désolé de partir comme ça mais qu'il a besoin d'essayer des choses.
Elle raccroche avant de craquer. Il l'imagine devant la petite fenêtre de la cuisine qui donne sur les toits de la ville. Sa façon de disparaître à travers ses yeux lorsqu'elle regarde la fumée des cheminées d'usines se mélanger au gris de l'océan.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Thomas Vinau [XXe - XXIe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: