Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Monique Douillet [XXe-XXIe s / France ; témoignage romancé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4070
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Monique Douillet [XXe-XXIe s / France ; témoignage romancé]   Dim 29 Nov 2015, 16:32





Quatrième de couverture :


Nous sommes au début du premier septennat de François Mitterrand, un vent de rénovation souffle sur l'Administration française. Le ministère des DOM-TOM vient de remplacer le Bumidom (bureau des migrations des départements d'outre-mer) qui traîne des remugles de colonialisme et d'esclavage par une nouvelle structure désignée ici l'Agence. Le château des Casses est un lieu d'hébergement et de formation qu'elle gère. Il accueille des jeunes originaires des Antilles et de la Réunion en déshérence, à la recherche d'un toit et d'une formation à un métier. Le nouveau directeur de l'Agence, énarque de gauche, nomme Marianne Delteil directrice du château des Casses. La mission qui lui est confiée est aussi vaste que variée. Il s'agit de dynamiser un personnel englué dans les routines de la fonction publique néocoloniale, d'améliorer la qualité de l'accueil et des formations, de faire accepter les résidents dans un environnement de villages viticoles, d'organiser des événements culturels et de mener à bien la rénovation de cet imposant monument historique. La tâche semble démesurée, mais le charisme de Marianne et les moyens financiers de l'Agence se conjuguent pour donner corps à cette utopie.





Mon avis :



Je tenais tout d'abord à remercier les Editions Langlois Cécile pour leur sympathie et pour les belles découvertes qu'ils me font faire.

Lorsque j'ai reçu le catalogue, j'ai été intriguée dans un premier temps par le titre de ce livre. Il me faisait penser "Au château d'Argol" de Gracq. Pourtant, ici, la référence littéraire ne sera pas ce cher Julien mais bel et bien Rabelais, non pas pour sa verve et son vocabulaire enlevé mais pour son abbaye de Thélème. Car Marianne Delteil, personnage de ce roman, veut faire de ce lieu quelque chose qui irait dans ce sens. Mais elle sait que Thélème est une utopie et ce n'est pas pour rien qu'elle a choisi cette référence. En effet, le château des Casses contient dans ses entrailles une sorte de guerre picrocholine dont le sieur Rabelais aurait été jaloux !

J'ai aimé ce témoignage romancé s'appuyant sur des faits réels. Quand la réalité dépasse la fiction... J'ai apprécié le style de Monique Douillet qui alterne entre bons mots, anecdotes et sérieux. Bref, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et je vous conseille vraiment ce livre.




Extrait :



Marianne enveloppe ses relations avec Veilland de mystère. Leur importance se mesure à l'aune de son mutisme. Justement, la semaine dernière, elle m'a téléphoné pour m'informer qu'elle ne rentrerait pas. Elle allait le raccompagner à l'aéroport et restait à Montpellier en raison d'une réunion au Conseil régional le lendemain matin. Depuis je la sens évasive. Elle ne m'a pas parlé de cette monographie dont elle a eu copie. Que s'est-il passé ?
Pour ma part, je suis ravie. Je n'ai jamais pu encadrer ce Veilland ! Il est triste comme une tisane de camomille. (P72)

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com En ligne
 
Monique Douillet [XXe-XXIe s / France ; témoignage romancé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Nouvelles, Autobiographies, Biographies, Essais, Journaux, Témoignages et autres-
Sauter vers: