Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean Marcel [XXe-XXIe s / France ; Autobiographie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4627
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Jean Marcel [XXe-XXIe s / France ; Autobiographie]   Jeu 03 Déc 2015, 20:54



Quand j'étais gone est une autobiographie dans laquelle Jean Marcel narre ses souvenirs d'enfance. Encore une autobiographie, allez-vous me dire... Oui, mais vous vous doutez bien que si j'en parle, c'est qu'elle a ce petit truc particulier qui m'a fait m'y arrêter dessus. C'est riche, c'est enlevé... L'auteur emploie ici une plume pittoresque pour nous raconter, au final, son quotidien. Exercice peu facile au départ, vous en conviendrez. Et ce qui ne gâche rien, c'est que ce court texte abonde de références culturelles. Entre littérature, chansons et filmographie, vous vous délecterez, j'en suis certaine, de ce plaisant récit.


Vous pouvez retrouver cet auteur sur le site Atramenta et lire quelques-unes de ses œuvres, histoire de vous faire une idée.





Extrait :


La nature sauvage nous entoure. L’homme a défié les éléments en construisant ce barrage mais cette fortification serait bien ridicule s'ils se déchaînaient contre elle. Le fond de ce lac n’est pas fait de terre et d’algues, les silhouettes fantomatiques des maisons immergées surgissent devant les plongeurs téméraires en mal de sensations fortes.

Dans toute la région, des légendes courent sur un village englouti par les eaux dont le clocher sonne le glas en pleine nuit. Le lac bordé de forêts épaisses, avec ses eaux sombres et profondes, est une féerie pour le regard quand le soleil brille mais il donne la chair de poule par temps gris et pluvieux. Dans la vallée de la Truyère un simple orage prend des proportions d’ouragan avec des grêlons gros comme des prunes et des coups de tonnerre à réveiller les morts. Mon imagination d'enfant fait le reste. Les pêcheurs colportent des histoires de poissons monstrueux capables de faire chavirer une barque d’un coup de queue, ce qui donne au site des airs de Loch Ness auvergnat.

Quand, de bonne heure le matin, nous pêchons au bord du lac, des aigles grands comme des avions nous survolent avec curiosité. Je surveille mon bouchon en serrant les fesses. J'ai lu que, dans les Andes, un condor a enlevé un enfant en le prenant dans ses serres. Le moins que l'on puisse dire c'est que l'endroit est vraiment sauvage.

Et chaque année, quand nous arrivons dans l'Aveyron, la Simca 1300 chargée jusqu'à la gueule, mon père nous montre le paysage et dit : "Ici c'est comme le Vietnam !" Il y a des expressions qui frappent l’esprit d’un enfant. Pendant très longtemps j’ai cru que le Vietnam ressemblait à l’Aveyron... le lac de Sarrans en moins.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Jean Marcel [XXe-XXIe s / France ; Autobiographie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Nouvelles, Autobiographies, Biographies, Essais, Journaux, Témoignages et autres-
Sauter vers: