Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean Anglade [XXe-XXIe s]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4444
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Jean Anglade [XXe-XXIe s]   Sam 12 Déc 2015, 16:14





Jean Anglade n'est pas un petit nouveau dans le monde de la littérature française. J'aime énormément, ce n'est un secret pour personne, les romans de terroir. Pourtant, je n'avais pas encore lu de roman de cet auteur. Lacune comblée ! Il faut préciser que ce texte ne vient pas de voir le jour. Il a déjà été publié, en fait, en 1977, et il vient d'être réédité.

On assiste à l'entrée de Jules Vendange dans la vie active. Et comme celui-ci, pour l'anecdote, n'aime pas le fromage - ce qui est perçu comme scandaleux lorsqu'on habite en Auvergne - il ne pourra pas devenir paysan. Il ne pourra pas non plus devenir carrier comme son père car sa constitution ne le lui permet pas. Pour rattraper le déshonneur, il deviendra instituteur, c'est décidé ! Il entre ainsi comme élève-maître, en 1913, à l'École Normale. La Première Guerre Mondiale le propulse sur le devant de la scène, devant enseigner à des jeunes ayant à peu près le même âge que lui. À ses 18 ans, il est envoyé sur le front. Il y perdra sa jambe. Le retour à la vie civile ne sera pas si facile. De retour à l'école, Jules est transformé. La guerre a fait de lui un insurgé, un écorché vif ne supportant plus aucun ordre. Il le paiera cher car la société ne supporte pas la rébellion...

J'ai lu d'une traite ou presque ce roman dans lequel sont associés terroir et Histoire. On a de l'empathie envers ce pauvre Jules, broyé par la société dès le départ. On se rend compte à quel point, parfois, l'être humain peut être oublié au profit d'un ensemble. Comme beaucoup de soldats, il s'est battu avec courage pour la Mère-Patrie. Comme beaucoup, il en est revenu abîmé physiquement et moralement. Et comme souvent, s'est-on préoccupé de leur réinsertion dans la vie civile ? A-t-on soigné leurs blessures psychiques ? Les médailles suffisent-elles ? Jean Anglade nous invite à réfléchir sur tout ceci.  

Un grand merci à Babelio, à l'auteur ainsi qu'aux Éditions Presses de la Cité pour cette belle découverte.





Extrait :


Chez le Comte, les poutres, les voliges étaient couvertes de graffiti au couteau et au crayon-encre, noms, initiales, numéros de régiments. Pendant quatre ans, des hommes avaient souffert et espéré entre ces murs, percés, amputés, émasculés, la figure ravagée par les lance-flammes, les poumons brûlés par l'ypérite. Cela me rappelait mon séjour à Dinan. Un brouillard dont j'avais mis longtemps à émerger. L'immense salle commune, puante de chloroforme et d'éther, pleine de gémissements, de délires, de râles, de fureurs. Les vieux médecins barbus et hautement galonnés, indifférents et sourds. Mais je n'ai que vingt ans ! Comment avez-vous pu me couper la jambe pour une simple rotule qui manquait ? L'urgence mon ami, l'urgence. Tu es vivant, pour toi la guerre est finie, de quoi te plains-tu, biquet ? On te fera cadeau d'une médaille en bronze. Et aussi d'une superbe prothèse toute neuve, en bois de châtaignier, celui qui résiste le mieux aux vermoulures, avec rondelle en caoutchouc et changement de vitesse. Comme tu seras admiré, quand tu circuleras dans les rues de Clermont, exhibant cette preuve de ton héroïsme ! Les prêtres te béniront. Les sergents de ville te feront le salut militaire. Les civils te tireront leur chapeau. Les enfants te demanderont des autographes. Les femmes se disputeront l'honneur de te consoler.  Prends patience, biquet, résigne-toi à ton raccourcissement, et vive la France éternelle.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Adélaïde
Randonneur professionnel
Randonneur professionnel
avatar

Féminin Vierge
Messages : 729
Localisation : Sud Ouest
Date de naissance : 26/08/1952
Âge : 64
Emploi : prof
Date d'inscription : 23/02/2016

MessageSujet: Re: Jean Anglade [XXe-XXIe s]   Mar 23 Fév 2016, 14:35

J'ai beaucoup de ses romans, car dans ma famille, on adorait les romans "du terroir";
J'en lis et relis souvent, là, il m'en reste un ou deux en réserve;
Témoignages précieux d' une culture paysanne, ils sont souvent réconfortants, parfois durs également;

Je les garde aussi comme "témoins involontaires" de certaines périodes historiques, car ( par exemple pour les deux dernières guerres) ils précisent des faits qui éclairent bien l'esprit des gens dans ces moments difficiles;
Revenir en haut Aller en bas
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4444
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Jean Anglade [XXe-XXIe s]   Mar 23 Fév 2016, 16:51

J'aime beaucoup les romans de terroir. Comme toi, je les prends souvent en tant que témoignages.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Adélaïde
Randonneur professionnel
Randonneur professionnel
avatar

Féminin Vierge
Messages : 729
Localisation : Sud Ouest
Date de naissance : 26/08/1952
Âge : 64
Emploi : prof
Date d'inscription : 23/02/2016

MessageSujet: Re: Jean Anglade [XXe-XXIe s]   Mer 24 Fév 2016, 08:40

J'ai commencé hier soir Le choix d'Auguste de Jean Anglade; est-ce la fatigue ? je l'ai trouvé assez décousu et mêlant les époques et les personnages; donc à relire plus soigneusement, car je l'ai laissé pour une autre lecture;
Revenir en haut Aller en bas
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4444
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Jean Anglade [XXe-XXIe s]   Mer 24 Fév 2016, 09:04

Tous ne se valent pas non plus. Je n'ai pas lu celui-ci mais peut-être qu'il est effectivement moins structuré. En même temps, quand on voit le nombre de romans sortis, je me dis toujours qu'il est fatal à un moment donné que ça s'essouffle.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Jean Anglade [XXe-XXIe s]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: