Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gabriel García Márquez [XXe-XXIe s / Mexique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4073
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Gabriel García Márquez [XXe-XXIe s / Mexique]   Dim 10 Jan 2016, 18:32



Il m'a fallu attendre le décès de ce prix Nobel, écrivain à succès, pour lire un de ses textes. Honte à moi !   Enfin, je vais vite relativiser les choses et, par ce biais, m'attirer bon nombre d'ennemis.  Tant pis, je le dis : je comprends pourquoi je ne l'avais pas encore lu car je n'ai franchement pas accroché, mais alors pas du tout ! Voilà, ouf, ça, c'est fait !   

Ce court récit est l'histoire d'un meurtre, celui de Santiago Nasar. Ou plutôt, de l'enquête, faite par le narrateur. Là, on apprend assez vite que tout le village était au courant mais que personne n'a rien fait pour empêcher le massacre. Pourquoi ? Qu'avait donc pu faire ce Santiago ?

L'histoire était plutôt sympathique (enfin, tout est relatif) au demeurant. Mais le problème est que ça commence plutôt bien au départ, un peu comme un western, et puis ça s'éternise... Alors on se dit que ça va finir par bouger, par être un peu rythmé... J'attends encore !

Que voulez-vous, tous les goûts sont dans la nature ! Tant pis, je sais que d'autres sauront l'apprécier mieux que moi (et inutile de venir glapir, de tenter de m'expliquer le pourquoi du comment... Je n'ai pas aimé, c'est tout ! Je préfère prévenir...).    



Extrait :


Mon frère Luis Enrique rentra chez nous par la porte de la cuisine, que ma mère ne verrouillait pas pour nous permettre de regagner nos chambres sans attirer l’attention de mon père. Avant de se coucher, il alla au petit coin mais s’endormit assis sur la tinette, et quand mon frère Jaime se leva pour se rendre à l’école, il le trouva affalé à plat ventre sur le carrelage, et chantant dans son sommeil. Ma sœur la nonne, qui ne put descendre au débarcadère accueillir l’évêque parce qu’elle avait une gueule de bois carabinée, ne parvint pas à le réveiller. « Cinq heures sonnaient quand je suis allée aux toilettes », me dit-elle. Ce fut, plus tard, ma sœur Margot, en entrant se doucher avant de partir pour le port, qui réussit à le traîner à grand-peine jusqu’à son lit. De l’autre rive du sommeil, il entendit, sans ouvrir les yeux, les premiers beuglements du bateau de l’évêque. Puis il s’endormit comme une masse, épuisé par la bombance, jusqu’au moment où ma sœur la nonne entra dans la chambre en essayant d’enfiler sa bure au pas de course. Elle le réveilla de son cri de folle : « On a tué Santiago Nasar ! »

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Gabriel García Márquez [XXe-XXIe s / Mexique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Etrangers-
Sauter vers: