Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joan Ohanneson [XXe-XXIe s / Etats-Unis ; Biographie romancée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4092
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Joan Ohanneson [XXe-XXIe s / Etats-Unis ; Biographie romancée]   Dim 10 Jan 2016, 18:48



Quatrième de couverture :


Hildegarde de Bingen, née à l'extrême fin du sombre Xle siècle, n'est en rien conforme à l'image - un peu morose - qu'on se fait volontiers des femmes de cette époque.
Mystique, visionnaire, musicienne, auteur de traités de médecine (qu'on rangerait aujourd'hui dans la catégorie très appréciée des " médecines douces "), Hildegarde, cloîtrée dès son enfance, fut une femme libre.
L'auteur ressuscite pour nous, avec un luxe de détails historiques, son enfance, passée entre les hauts murs d'un monastère, le développement physique, affectif et spirituel de ses années d'adolescence, puis la routine quotidienne d'une nonne bénédictine - tout cela illuminé par des visions et des messages divins.
Cette vie fut bouleversée quand la " Dame de Sagesse " lui commanda de révéler les messages et les visions qui alimentaient son monde intérieur.
Saint Bernard de Clairvaux bénit et encouragea sa théologie inspirée, foisonnante de symbolisme, et son éloquence dans la célébration du cosmos.
Hildegarde fut amenée à rencontrer quasiment tous les grands personnages politiques et religieux de ce tumultueux XIIe siècle : encouragée par son guide spirituel, elle affronta rois et archevêques, et jusqu'à l'empereur Frédéric Barberousse lui-même.
Comme " une plume sur le souffle de Dieu ", Hildegarde de Bingen a bousculé pour toujours les stéréotypes de la femme, des saints et de Dieu.




Mon avis :


Une magnifique biographie romancée de cette abbesse hors du commun qui n'hésitait pas à rabrouer les grands, partant du principe qu'elle leur parlait d'égal à égal.
Joan Ohanneson s'est documentée de manière remarquable afin de nous délivrer d'une façon claire et très agréable l'évolution d'Hildegarde, née Hildegarde Von Bermersheim qui deviendra ensuite Hildegarde Von Bingen puis sainte Hildegarde.

Elle met en scène les différents sentiments ressentis par la petite fille, donnée en offrande au monastère du Disibodenberg. Si la coutume voulait que l'on offre le dixième enfant à la consécration divine, (et Hildegarde était la dixième enfant de la fratrie), il existait un problème bien gênant qui a précipité les choses : la petite avait des visions. Elle fut cloîtrée, à l'âge de huit ans, en compagnie de celle qui allait devenir sa mère supérieure mais également sa mère spirituelle, son amie, sa confidente, Jutta Von Sponheim. A la mort de cette dernière, c'est le coeur gros qu'elle prendra elle-même cette fonction. Malade, au sens physique du terme, de ne pas pouvoir faire part de ses visions, elle sera aidée par un moine, Volmar, ainsi que par une moniale, Richardis.

Non seulement le style est, je le disais, très agréable, mais l'originalité réside également dans le fait que l'auteur prend des passages du célèbre livre écrit par l'abbesse, le Scivias, ou de sa correspondance. Par souci d'honnêteté, Joan Ohanneson met ces passages en italique, ce qui permet non seulement d'avoir une biographie mais aussi un aperçu de l'écriture de la sainte.




Extrait :


Le moment était venu. Le comte s'agenouilla. Il tendit les mains vers Hildegarde, qui se précipita en se blottissant dans ses bras. L'enfant se sentit de nouveau en sécurité. Tout irait bien à présent : ils s'en retourneraient sans tarder à la maison. Mais le corps de son père se déroba. Hildegarde sentit la joue mouillée de larmes de sa mère se plaquer contre la sienne. Saisissant dans ses mains le visage de son enfant, Mathilde le couvrit de baisers. Elle s'arracha à elle en sanglotant pour rejoindre le comte et l'abbé. Ils sortirent rapidement et refermèrent aussitôt la porte derrière eux, laissant Hildegarde à l'intérieur.
Ce fut au tour des ouvriers, qui attendaient, outils en main. Sous le regard des parents, ils recouvrirent de mortier l'entrée de l'ermitage, jusqu'à faire disparaître le moindre indice de porte. L'isolement des deux recluses était à présent absolu.
Affolée, Hildegarde se mit à courir en tous sens. Elle se tourna vers Jutta, mais celle-ci, debout, bras croisés, s'efforçait de rester impavide, attitude démentie par la compassion de son regard. La servante poussait de profonds soupirs. Hildegarde se précipita dans toutes les pièces en hurlant les noms de ses parents, croyant qu'ils s'étaient cachés. Ne les trouvant pas, elle se mit à marteler la porte, puis, à bout de souffle, elle finit par se jeter sur la recluse et la rouer de coups.
" Laissez-moi sortir !", suppliait-elle d'une voix pathétique. Mère Jutta s'agenouilla près d'elle. Saisissant ses petits poings, elle les couvrit de baisers, tandis que la fillette se débattait dans ses bras.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).


Dernière édition par Lydia le Sam 05 Mar 2016, 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4092
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Joan Ohanneson [XXe-XXIe s / Etats-Unis ; Biographie romancée]   Sam 05 Mar 2016, 16:08

Retrouvez d'autres essais ou biographies romancées ici, ou encore à cette page. Et si vous voulez en savoir encore plus, n'hésitez pas à cliquer ici.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Joan Ohanneson [XXe-XXIe s / Etats-Unis ; Biographie romancée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Nouvelles, Autobiographies, Biographies, Essais, Journaux, Témoignages et autres-
Sauter vers: