Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hella S. Haasse [XXe-XXIe s / Pays-Bas ; Biographie romancée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4431
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Hella S. Haasse [XXe-XXIe s / Pays-Bas ; Biographie romancée]   Dim 10 Jan 2016, 18:52



Je suis toujours fascinée par l'art et la manière qu'ont les écrivains de faire des biographies romancées de personnages n'appartenant pas à leur Histoire ! C'était déjà le cas avec celle de  Joan Ohanneson et Hildegarde de Bingen. Nous voici ici en compagnie de Charles d'Orléans, fils de Louis Ier d'Orléans et de Valentine Visconti. On ne peut pas dire que sa vie va se dérouler sous les meilleurs auspices : un père à moitié fou assassiné par un cousin, le duc de Bourgogne ; sa mère qui décède un an plus tard alors que Charles n'a que quatorze ans... Sur son lit de mort, elle lui fera promettre de venger Louis. On ne peut pas dire que ce soit joyeux joyeux ! Sa première épouse, Isabelle de Valois (qui est aussi sa cousine) meurt, moins de trois ans après leur mariage, en donnant naissance à leur fille, Jeanne. Il se marie un an plus tard, en 1410, (on ne perd pas de temps à cette époque !) avec Bonne d'Armagnac... mais c'est à ce moment-là qu'il se rend compte de l'ampleur de la parole donnée à sa mère, de toutes les tergiversations politiques...

Hella S. Haasse donne du corps, de la profondeur à ses personnages. Charles d'Orléans n'est plus un simple nom dans un manuel scolaire ou un dictionnaire. J'ai aimé l'écriture, oscillant entre grandes envolées lyriques et analyse psychologique des personnages. Et que dire du titre, reprenant un des plus beaux poèmes de ce duc qui passa sa captivité, après la bataille d'Azincourt, à écrire pour survivre ? Un grand merci à l'Amie (oui, je mets une majuscule !) très chère qui m'a offert ce fabuleux roman.  





Extrait :



Après la mort d'Isabelle, Charles avait été rempli d'un étonnement amer plus que d'un vrai chagrin ; il se demandait, morose, si c'était ainsi que devait s'écouler sa vie : un long voyage sans autres escales que le deuil et la catastrophe. Parmi les documents ayant appartenu à son père, il avait trouvé une poésie ; il se souvenait qu'à l'époque le ménestrel Herbelin avait mis ces vers en musique. C'était le chant où était décrite la forêt de Longue Attente, ce lieu désolé, pareil à un labyrinthe ; au milieu des dangers et des horreurs de l'existence, l'homme s'égare, il erre et cherche, mais ne trouve pas l'issue. Lorsqu'il était enfant, Charles n'avait pas compris cette image ; maintenant, il était frappé par la comparaison et aussi par la manière dont elle avait été formulée. Il trouvait les vers harmonieux, ils éveillaient en lui un sentiment pour lequel il n'avait pas de nom, qui lui apportait le réconfort, mais en même temps le chagrin et l'agitation intérieure. Souvent, il répétait en pensée ou à mi-voix les premiers vers du chant ; sans en savoir lui-même la raison, cela lui procurait une étrange satisfaction, comme si quelque chose venait frapper à son cœur pour y pénétrer, mais qu'était-ce ?

En la forêt de Longue Attente
Chevauchant par divers sentiers...

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Hella S. Haasse [XXe-XXIe s / Pays-Bas ; Biographie romancée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Nouvelles, Autobiographies, Biographies, Essais, Journaux, Témoignages et autres-
Sauter vers: