Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bertrand Carette [XXe-XXIe s]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4626
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Bertrand Carette [XXe-XXIe s]   Dim 31 Jan 2016, 15:31





Quatrième de couverture :

En digne fille de sa mère, Virginie assume pleinement sa façon d'être et de vivre. Célibataire convoitée élevant seule ses deux enfants, elle consacre toute son énergie à ses chevaux et à la Fosse aux Louves, son domaine au cœur de la Brenne qui s'étend entre fermes et étangs, sur plus de cinq cents hectares.
Libre, séduisante, puissante... Trop peut-être au regard de celui qui, dans l'ombre, nourrit une haine profonde envers elle et sa mère Hélène depuis le partage d'un héritage dont il s'est senti lésé. Antoine, le bon à rien de la famille, est prêt à tout pour faire main basse sur la Fosse aux Louves. Aux pires coups bas, aux pires accusations.
Seule échappée pour Virginie dont le cœur, enfin, chavire : sa rencontre avec Tristan, pianiste mondialement connu et cavalier émérite...





Mon avis :

Cette chronique sera brève : je n'ai pas accroché. Je me suis perdue dès le départ dans une liste bien trop longue de personnages. J'ai persisté car je ne suis pas du genre à abandonner aussi vite la partie. Mais au fur et à mesure, je me rendais bien compte que je n'adhérais pas du tout à l'histoire. Peut-être attendais-je autre chose avec un titre aussi évocateur ? Peut-être ne suis-je, tout simplement, pas sensible à ce genre d'histoire. Que voulez-vous, quand la mayonnaise ne prend pas dès le départ, il est difficile de la rattraper par la suite. Je termine donc sur cette métaphore culinaire.

Ceci n'est que mon simple avis. Je vous conseille donc d'aller voir d'autres critiques ayant plus apprécié ce livre que moi.

Merci tout de même à Babelio et aux Éditions Presses de la Cité.





Extrait :

Dans ces soi-disant grandes familles on se drapait toujours dans une dignité d'un blanc immaculé, ce qui parfois pouvait tromper son monde. Parfois, mais pas toujours. Personne n'est jamais tout noir, personne n'est jamais tout blanc. C'était bien la première chose qu'il avait apprise dans sa tumultueuse carrière. (P72)

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com En ligne
 
Bertrand Carette [XXe-XXIe s]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: