Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 O'SCARYNE [XXe-XXIe s]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4436
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: O'SCARYNE [XXe-XXIe s]   Mer 24 Fév 2016, 16:35





Quatrième de couverture :

Tout bascule dans la vie d'Evoria le jour où des guerriers sanguinaires envahissent son pays, tuent les hommes et séparent les mères de leurs enfants.
La fillette est alors emmenée loin de sa terre, à Venise, où elle servira d'esclave à des maîtres barbares. En secret elle pratiquera le culte des ancêtres, seul lien véritable qui la rattache encore à ses origines. Un jour, tandis qu'elle s'adonne à ce rituel, Evoria est surprise par le fils de son maître : on l'accuse de sorcellerie et la condamne au bûcher.
Une série d'événements tant inattendus que surnaturels vont alors se produire.
Pourquoi la jeune Evoria ne meurt-elle pas après avoir été brûlée vive ? Qui est ce petit garçon qui la suit et fomente des projets diaboliques ? Et si tout cela avait été planifié par des Êtres Supérieurs capables de décider de la destinée des individus ?
Plongez dans un récit fantastique aux rebondissements spectaculaires où l'angoisse, l'horreur mais aussi la rémission et l'amour se mêlent avec enchantement !





Mon avis :

J'ai adoré ce récit fantastique ! J'annonce quand même qu'au départ, il faut avoir l'estomac bien accroché car il y a quelques passages pouvant soulever le cœur. On suit l'initiation de cette jeune fille Evoria, destinée à faire partie des "Êtres Supérieurs". Pour cela, elle va devoir subir des choses bien désagréables.

Si le fantastique n'est pas forcément ce que je lis tous les jours, je me suis laissée emportée dans cette histoire car on vit la transformation du personnage. On partage ses doutes, ses ressentis, ses émotions, ses missions. Cela m'a fait penser à ce que l'on peut lire dans certains romans de littérature antillaise dans lesquels on trouve souvent réel et fiction étroitement imbriquées.

On retrouve ici bon nombre de références culturelles : les contes orientaux, le Phénix, les sorcières médiévales, Quasimodo même (Evoria fuit en haut d'un clocher). J'ai également pensé, à certains moments, à Marina de Carlos Ruiz Zafón pour la noirceur d'un des personnages. Sans compter, bien sûr, tous les romans de science-fiction.

Bref, j'ai vraiment apprécié ce roman et je vous le conseille.





Extrait :

[...]
- Je préfère être poussière plutôt que de m'amuser autour de plateaux de jeux à faire souffrir des enfants, déclencher des épidémies, des catastrophes naturelles...
Elle avait haussé le ton. Elle ne criait pas ; pourtant la colère enveloppait sa voix et résonnait sur les parois métalliques de la pièce. Je devais faire preuve de conviction :
- Notre rôle ne se résume pas à créer des cataclysmes. Nous sommes aussi à l'origine des bonheurs de la vie, des étés ensoleillés, des récoltes abondantes, des fêtes, des armistices... Tout dépend de la donne ou des dés.
- Qu'importe ! réagit-elle. Je ne veux pas jouer avec le destin d'autrui [...]. (P57-58)

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com En ligne
 
O'SCARYNE [XXe-XXIe s]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: