Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jean-Louis Beaucarnot [XXe-XXIe s / France ; Essai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4431
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Jean-Louis Beaucarnot [XXe-XXIe s / France ; Essai]   Dim 06 Mar 2016, 18:22






Quatrième de couverture :


Pourquoi dit-on « entre la poire et le fromage », « avoir la dalle en pente » et « n'y voir goutte » ? D'où vient la tradition de pendre la crémaillère ? Saviez-vous que le préfet Poubelle avait déjà inventé le tri sélectif, et que les chaises à porteurs fonctionnaient comme nos vélibs ?

Cette enquête passionnante, menée au travers d'archives authentiques, vous conduira dans la maison de vos ancêtres et vous racontera comment ils vivaient, mangeaient, dormaient, se lavaient et s'habillaient. En retraçant l'évolution des mentalités et la lente conquête du confort, elle vous livrera les clés de nos habitudes et expressions.

Du lit à baldaquin à l'ordinateur : une visite guidée unique, originale et émouvante !






Mon avis :


Cet ouvrage passionnant rassemble tout ce que je cherchais depuis un petit moment : un lien entre la généalogie (que je pratique depuis bon nombre d'années à présent), la linguistique et l'Histoire. Ce bouquin devrait être déclaré d'utilité publique ! Dans un style clair, simple, non dénué d'humour, l'auteur nous amène à travers les âges visiter nos ancêtres. Nous entrons de plein-pied chez eux, dans leurs petites manies, dans leur univers, dans leur quotidien sans pour autant jouer les voyeurs. Nous nous informons et nous nous renseignons sur ce qu'ils nous ont légué, que ce soit matériel ou sémantique.

Jean-Louis Beaucarnot a réalisé avec ce livre un de ses désirs : créer lui-même l'ouvrage qu'il lui manquait dans sa quête généalogique. Qu'il en soit remercié !






Extrait :


La promiscuité n'en était pourtant pas moins ressentie, d'autant que les familles ne faisaient que grandir. Les conditions de sécurité s'améliorant, on avait alors construit des bâtiments plus vastes, ou l'on avait agrandi ceux déjà existants, en leur adjoignant des annexes polyvalentes. On avait alors pu choisir de décongestionner la salle, en y faisant migrer les objets gravitant autour de l'eau : évier, cuves à lessive, batterie de cuisine... et en créant ainsi des espaces servant de buanderie, de cuisine et/ou d'office. D'autres fois, on avait opté pour la solution inverse, en ajoutant une pièce bel et bien appelée une "chambre", mais qui allait autant servir de lieu de débarras et d'entrepôt, et où nos inventaires vont couramment nous décrire d'épouvantables capharnaüms, avec un indescriptible mélange d'outils de jardin, de batteries de cuisine, de pétrins et de coffres que l'on a vus remplis aussi bien de grains que de réserves alimentaires ou que d'écheveaux de fils de chanvre...
Une drôle de chambre, pensez-vous... Pas tant que cela, puisqu'on restait ici dans le parfait respect de son étymologie. Issue d'un mot latin camera, désignant la voûte, la chambre ne désignait donc à l'origine qu'une petite pièce voûtée, donc basse et obscure. Une pièce ressemblant en tout point au cellier, dans lequel on entreposait autrefois les provisions.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Jean-Louis Beaucarnot [XXe-XXIe s / France ; Essai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Nouvelles, Autobiographies, Biographies, Essais, Journaux, Témoignages et autres-
Sauter vers: