Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eva-Marie Liffner [XXe-XXIe s / Suède]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4572
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Eva-Marie Liffner [XXe-XXIe s / Suède]   Jeu 21 Avr 2016, 20:47



Quatrième de couverture :



En 1902, un manuscrit est trouvé dans la tombe de Cari Jonas Love Almqvist, légende de la littérature suédoise. Il retrace l'histoire singulière de Rose, enfant sauvage qu'Almqvist éleva sans lui apprendre la notion d'identité sexuelle. Métaphore de la création littéraire et de sa toute-puissance, Rose devient le personnage par excellence, tour à tour homme et femme. Eva-Marie Liffner se joue des genres et des conventions : romance, traité d'éducation, pastiche du XVIIIe siècle, Larmes est un roman puissant et virevoltant qui renouvelle le mythe androgyne d'Orlando, cher à Virginia Woolf.




Mon avis :


Une quatrième de couverture plaisante, un thème qui ne l'est pas moins et, cerise sur le gâteau, un livre offert par une amie chère. Que demander de plus, hein ? Pourtant, la sauce n'a pas pris. J'ai tenté à deux reprises de lire ce livre, me disant que je n'avais pas dû l'ouvrir au bon moment. La deuxième fois, même constat : Je n'ai aucun plaisir à la lecture. Pourtant, c'est très bien écrit, je n'ai rien à dire là-dessus. Il y a même beaucoup de références culturelles. Bref, je ne comprends pas...

Je n'aime pas abandonner un livre mais force est de constater que j'y suis contrainte.

Peut-être le reprendrai-je plus tard ? Je n'aime pas rester sur un échec !




Extrait :


Un être humain devient ce qu'il prétend être. Roi ou gueux, ingénu ou avisé. N'est-ce pas une situation remarquable, hein ? Ce que l'on affirme devient une tunique de Nessus dans la vie, la parure douloureuse de cette vieille histoire cache ce que tu es réellement. C'est comme se contempler dans un miroir déformant, toujours avec les traits du visage soigneusement en ordre. L'image te ressemble, pas davantage.

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Eva-Marie Liffner [XXe-XXIe s / Suède]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Etrangers-
Sauter vers: