Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gustave Cohen [XXe s / France ; Histoire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4092
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Gustave Cohen [XXe s / France ; Histoire]   Dim 19 Juin 2016, 16:15




Ce petit livre, datant des années 40, est utile à tous ceux qui s'intéressent à l'Histoire et à plus forte raison au Moyen Âge. En toute simplicité mais avec verve, -on sent l'homme passionné-, Gustave Cohen fait le tour de tous les thèmes : littérature, arts, architecture et fait exploser tous les poncifs accumulés depuis des siècles. Cette fabuleuse phrase, en "avant-partir", résume à elle toute seule le livre : "Les ténèbres du Moyen Âge ne sont que celles de notre ignorance."

Il s'agit d'un texte qui donne à réfléchir et qui risque d'en bousculer plus d'un.






Extrait :


Que de nuits soucieuses, de veilles et d'inquiétudes pour celui qui, la dressant d'abord dans son esprit, voyait surgir dans l'ombre et en grisaille, comme un rêve encore immatériel, la cathédrale, sa nef, ses doubles bas côtés avec ses chapelles latérales, son chœur et son déambulatoire, érigés sur la crypte romane, les tours escaladant le ciel, les arcs-boutants et leurs clochetons, et les trois porches immenses de l'entrée occidentale et ceux du Midi et ceux du Septentrion, tous logeant un peuple de statues dans leurs trumeaux et leurs voussures, dont il sentait le grouillement, sans apercevoir encore nettement les formes !

Quelle hallucination exaltante, mais tout cela pourrait-il être réalisé ? N'allaient-elles pas s'écrouler sur le peuple rassemblé et serré des fidèles les voûtes en croisées d'ogives substituées au plafond carolingien ou aux lourds arceaux romans ? Combien fallait-il de colonnes en faisceaux pour les soutenir, d'arcs-boutants extérieurs pour les étayer ? Comment éventrer les murs pour faire entrer à flot la lumière sans diminuer leur solidité, donner l'impression de l'abri et celle de l'immensité, faire entrer le ciel dans l'asile de Dieu et permettre l'évasion des âmes vers Lui, et, ces grandes rosaces à multiples branches une fois créées, les reboucher pour tamiser la lumière, la décomposer, jouer avec les couleurs après avoir joué avec les courbes, les formes et les rythmes, pour que la fête fût complète et que le bourdonnement des prières, les mélodies des hymnes et des motets réjouissent les oreilles, tandis que les couleurs égayeraient les yeux pour remplir les coeurs de plénitude et de béatitude.

La voilà la grande clarté du Moyen Âge !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Gustave Cohen [XXe s / France ; Histoire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Nouvelles, Autobiographies, Biographies, Essais, Journaux, Témoignages et autres-
Sauter vers: