Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Olivier Bourdeaut [XXe-XXIe s]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4276
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Olivier Bourdeaut [XXe-XXIe s]   Mer 22 Juin 2016, 08:51





Quatrième de couverture :


Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.

Celle qui mène le bal, c'est la mère, imprévisible et extravagante. Elle n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.

L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.




Mon avis :


Je dois bien avouer qu'au départ, je n'ai pas compris tout le tapage médiatique autour de ce petit roman. Le narrateur raconte sa vie quotidienne avec ses parents - un peu déjantés, il faut bien l'avouer - lorsqu'il était enfant. Même si cela était très sympathique, je me demandais bien pourquoi il y avait eu un tel étalage. Et puis, au fur et à mesure des pages, j'ai trouvé cet engouement bien légitime. En effet, il ne s'agit pas seulement d'une rétrospective nostalgique sur fond d'un air de Nina Simone, Mr. Bojangles.  On va bien au-delà de ça !

Toute cette joie masque un autre univers, celui de la folie. Non pas la folie douce mais la vraie, celle qui fait souffrir le patient et son entourage. Pourtant, le couple va tout faire pour que leur enfant, le narrateur, passe des moments magiques. On passe du sourire à la tristesse en quelques pages. Le père intervient parfois, donnant sa vision d'adulte de la catastrophe qu'il est en train de vivre. Mais l'amour qu'il porte à sa femme sublime les plus douloureux moments... jusqu'à la toute fin d'ailleurs.

Je trouve ce texte d'autant plus admirable qu'il est court mais intense. Lisez-le en écoutant Mr. Bojangles et vous verrez que cette chanson aura une autre saveur.




Extrait :


Un jour par an seulement, ma mère possédait un prénom fixe. Le 15 février elle s'appelait Georgette. Ce n'était pas son vrai prénom, mais la Sainte-Georgette avait lieu le lendemain de la Saint-Valentin. Mes parents trouvaient tellement peu romantique de s'attabler dans un restaurant entourés d'amours forcés, en service commandé. Alors chaque année, ils fêtaient la Sainte-Georgette en profitant d'un restaurant désert et d'un service à leur seule disposition. De toute manière, Papa considérait qu'une fête romantique ne pouvait porter qu'un prénom féminin.





_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
Florence le livredaprès
Randonneur du dimanche
Randonneur du dimanche


Féminin Poissons
Messages : 10
Localisation : Bruxelles
Date de naissance : 14/03/1966
Âge : 51
Emploi : mère au foyer
Date d'inscription : 13/02/2017

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut [XXe-XXIe s]   Ven 17 Fév 2017, 18:59

Encore un coup de coeur 2016 pour moi : j'avais un peu peur de le lire, en voyant l'engouement que le livre suscitait. J'ai beaucoup aimé l'originalité, la fantaisie de ce roman. Et la découverte de la folie à la fin, qui nous fait tout appréhender sous un autre angle... Quelle maîtrise pour un premier roman !
Revenir en haut Aller en bas
http://lelivredapres.wordpress.com/
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4276
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Olivier Bourdeaut [XXe-XXIe s]   Ven 17 Fév 2017, 19:01

Comme je le disais, j'ai eu peur au départ et puis, d'un coup, ce fut magique !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Olivier Bourdeaut [XXe-XXIe s]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: