Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nicole Garcia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4431
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Nicole Garcia   Mer 06 Juil 2016, 18:04



Vous souvenez-vous de l'affaire Jean-Claude Romand ? Dans les années 90, cet homme a défrayé la chronique en tuant sa femme, ses enfants et ses parents car il s'était inventé un passé, une carrière de médecin et que la vérité menaçait d'éclater.

Nicole Garcia prend appui sur le livre éponyme d'Emmanuel Carrère. Ce dernier, en contact avec Romand depuis la prison, a essayé de comprendre le geste de celui-ci et de relater les faits sous la forme d'un journal de bord. Dans le film, il est incarné, sous l'identité de Jean-Marc Faure, par un Daniel Auteuil brillant. Il y a des rôles qui collent à la peau. Et jusque là, pour moi, Auteuil, c'était ce pauvre Ugolin dans Manon des sources, qui disait à celle-ci, sur un ton enflammé : "Je t'aime Manon, je t'aime d'amour !" Le rôle était déjà magistral car la vision que l'on pouvait avoir d'un pauvre niais se transformait assez vite et celui-ci nous faisait avoir la gorge serrée et les larmes aux yeux. Ici aussi il est question d'amour. Le personnage répète à plusieurs reprises que sa femme et ses enfants sont tout pour lui (cela ne l'empêchera pas d'avoir une maîtresse). Mais cet amour laissera place à la folie. Cet être est mystérieux, taciturne. Le film dévoile peu à peu son secret et l'on comprend dès lors pourquoi on le voit passer autant de temps à l'extérieur à se balader. Comment peut-on mentir ainsi pendant vingt ans sans devenir fou ? Pour vivre et ne rien montrer aux siens, il escroque son entourage en plaçant soi-disant leur argent en Suisse. Là encore, on sent qu'il est mal, qu'il est pris dans ce carcan qui se resserre inexorablement comme un étau. Le déclencheur de cette folie meurtrière sera la découverte par sa femme qu'il ment.

Je ne dévoile rien, l'affaire est suffisamment connue pour que l'on sache la fin de l'histoire. La prouesse réside justement à mettre en scène un événement dont on n'attend rien, sans suspense. Et là, je dois bien avouer que le travail est accompli avec brio. On entre dans l'intimité du personnage, dans le malaise également qui s'insinue peu à peu dans le couple. Bref, c'est remarquable !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Nicole Garcia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES ARTISTIQUES :: Cinéma-
Sauter vers: