Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Antoine Rault [XXe-XXIe s]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4276
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Antoine Rault [XXe-XXIe s]   Dim 24 Juil 2016, 15:04






Quatrième de couverture :


Été 1918. Dans un hôpital militaire, un jeune homme se réveille amnésique. Il a tout oublié de son passé, jusqu’à son nom, mais parle aussi bien le français que l’allemand.

Les services secrets français voient en lui l’espion idéal. Ils lui donnent l’identité d’un mort allemand. Mais peut-on être un autre quand pour soi-même on est personne ?

Grande fresque historique et roman d’aventures captivant, où personnages imaginaires et réels se côtoient, La danse des vivants nous entraîne dans une épopée à travers l’Allemagne de Weimar. C’est toute l’Europe de l’entre-deux-guerres déchirée par la violence des nationalismes et des idéologies que nous dépeint l’auteur à travers ce héros sans mémoire.

De surprises en surprises, une réflexion sur l’identité et le destin de l’homme emporté et bouleversé par la marche de l’Histoire.




Mon avis :


Les bons romans sur cette période ne sont pas légion. Les romans qui offrent une écriture aussi fluide parsemée de références culturelles encore moins. J'ai vraiment apprécié ce texte qui nous montre toute la difficulté de vivre dans cette époque tourmentée. On suit de près ce soldat amnésique à qui l'on fait subir les électrochocs, traitement de l'époque assez barbare, il faut bien l'avouer. Et puisque je parlais de références, le thème m'a fait penser à la pièce de Jean Anouilh, Le Voyageur sans bagage. On voyait déjà chez le dramaturge cette facilité que l'on avait à vouloir manipuler ces personnes. On retrouve l'idée ici puisqu'on va vouloir faire de cet amnésique un espion. Mais c'est sans compter sur le fait que non seulement ce dernier n'est pas un imbécile mais qu'encore la recherche de sa propre identité prime sur le reste.

Antoine Rault a su peindre avec réalisme et précision l'atmosphère de l'époque, les atrocités physiques et psychologiques. L'écriture est très fine, de même que l'analyse des personnages. Le livre est épais (491 pages) mais on ne voit pas le temps passer. Il a même fallu que je me fasse violence pour interrompre ma lecture sous peine d'heures de sommeil en moins (et en ce moment, le repos est sacré !).

Un très beau roman, vraiment !





Extrait :


Pas très loin un gros obus, un second, un troisième me font sauter en l'air comme un lapin. Je retombe et je reste à plat ventre, aveugle et sourd, en nage, je me dis : Ce coup-là, je vais mourir. Je pense à toi, maman. Je pense à toi, Marguerite !

Soudain, je suis mouillé par un liquide chaud. Un corps contre moi se vide. Je tâtonne, je touche, c'est mou. J'ai la main dans un ventre crevé. Sous les carreaux embués de mon masque, je distingue son casque. Qui c'est ? Je frotte mes carreaux. Non, mon Dieu, non ! Maurice ! Mon vieux Maurice ! Pas toi ! J'ôte ma gabardine, j'en couvre son corps. Salauds ! Ça court partout. Et moi, je reste là... (P45)

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
 
Antoine Rault [XXe-XXIe s]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: PROMENADES LITTERAIRES :: Romans Français ou Francophones-
Sauter vers: