Promenades Culturelles


Venez en toute simplicité !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a200tq
Modérateur chevronné
Modérateur chevronné
avatar

Masculin Poissons
Messages : 853
Localisation : Le Gros Bout-d'Ain
Date de naissance : 14/03/1977
Âge : 40
Emploi : Fonctionnaire à plein temps
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]   Sam 03 Sep 2016, 12:41

Bonjour à toutes et tous,

J'initie ce fil pour discuter de ces voitures qui n'ont été commercialisées sur le marché français qu'un ou deux millésimes.
Ce ne sont pas des séries ou éditions limitées, seulement des modèles qui n'ont pas, notamment, trouvé leur clientèle

Je commence cette discussion avec la Citroën LNA Club.
Apparue en octobre 1981 elle disparut en juillet 1982, lors du restyling de la LNA.
Ce modèle à la finition Club représentait le haut-de-gamme du clone de la Peugeot 104 Coupé.

La Citroën LNA, née LN en 1976, était ainsi une Peugeot 104 Z (Z comme Coupé  Very Happy ) affublée de la mécanique de la Citroën 2CV 6 et d'un tableau de bord présentant certaines spécificités. Cette voiture était née du rachat de Citroën par Peugeot et représenta la première offre en matière de citadine de la part de Citroën.
Pour l'année-modèle 1979, cette dernière se verra offrir un moteur un plus puissant dérivé du 2 cylindres équipant certaines Citroën Visa. Elle devint alors LNA (A pour Améliorée).

Mais revenons donc à notre LNA Club. Ce modèle devait permettre à Citroën d'écouler les derniers modèles avant les changement du millésime '83 (retouches esthétiques au niveau de la carrosserie, du tableau de bord et arrivée des moteurs 4 cylindres).


Crédit : aebergon.perso.neuf.fr
Pour l'heure, elle était équipé en série, en plus de la finition de base, de la peinture métallisée, d'un lave-essuie glace arrière, d'une antenne radio et de sièges avant à dossiers inclinables.
En plus de ces équipements supplémentaires, elles bénéficiait d'un stripping latéral de carrosserie marron ainsi que du logo "Club" sur les custodes. Le coffre était entièrement garni et les sièges se paraient tissu chiné beige daim.


Crédit : aebergon.perso.neuf.fr


Crédit : ln-lnaclubdefrance.e-monsite.com/pages

Elle était vendue au prix de 31.180 F (environ 11.400 €)

_____________
"Ceci n'est pas une signature." René Magritte
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/99995712@N00
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4431
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]   Sam 03 Sep 2016, 14:53

Dans le village, c'était le curé qui avait une LNA. Du coup, pour moi, elle y est toujours associée ! Very Happy

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
a200tq
Modérateur chevronné
Modérateur chevronné
avatar

Masculin Poissons
Messages : 853
Localisation : Le Gros Bout-d'Ain
Date de naissance : 14/03/1977
Âge : 40
Emploi : Fonctionnaire à plein temps
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]   Sam 03 Sep 2016, 16:10

Lydia a écrit:
Dans le village, c'était le curé qui avait une LNA. Du coup, pour moi, elle y est toujours associée ! Very Happy
Il était moderne, il n'avait pas une deudeuche Very Happy

_____________
"Ceci n'est pas une signature." René Magritte
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/99995712@N00
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4431
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]   Sam 03 Sep 2016, 16:27

T'as raison ! Very Happy

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
a200tq
Modérateur chevronné
Modérateur chevronné
avatar

Masculin Poissons
Messages : 853
Localisation : Le Gros Bout-d'Ain
Date de naissance : 14/03/1977
Âge : 40
Emploi : Fonctionnaire à plein temps
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]   Mar 13 Sep 2016, 17:11

Bonjour à toutes et tous,

Pour continuer sur ces voitures éphémères, je vais vous parler de la Peugeot 305 S commercialisée entre juillet 1980 et juillet 1982, soit deux millésimes ('81 et '82).

En 1977, Peugeot se doit de remplacer sa gamme moyenne 7 CV qui va bientôt sur ses 10 ans d'existence. En effet, la Peugeot 304, qui a débuté sa carrière en 1969, commence a accusé le poids des ans surtout face à une concurrence plutôt rude, Simca 1307/1308, Ford Taunus, Opel Ascona ou encore la Fiat 131, modèles de conception plus récente.
La Peugeot 305 est donc présentée et commercialisée à l'automne 1977. Disponible tout d'abord avec deux motorisations à essence (7 CV/1290 cm3 de 65 ch et 8 CV/1472 cm3 de 74 ch) et 3 finitions GL (7 CV), GR (7 CV) et SR (8 CV), une motorisation Diesel viendra s'ajouter à partir de février 1979 (6 CV/1548 cm3 de 49 ch).
En mars 1980, une version break disponible avec toutes les motorisations et finitions (à l'exception de la GR) complétera l'ensemble.

Ainsi, après deux ans et demi d'existence la gamme 305 parait complète pour l'époque. Oui mais voilà, la concurrence a elle aussi progressé entre temps et les 74 chevaux de la version SR, finition haute de la gamme, paraissent un peu léger face aux 85 ch de la Simca-Chrysler 1308 GT, aux 88 ch des Talbot 1510/Solara GLS ou encore des 96 ch des Fiat 131 Supermirafiori.

Aussi, en juillet 1980, Peugeot sort une version plus musclée et mieux finie, la 305 S. Plus routière que sportive, elle est dotée du 1472 cm3 de la SR, développant 15 ch supplémentaires, et reprend la finition de cette même SR (baguettes de caisse, appuis-tête avant, compte-tours, accoudoir de banquette arrière, phare à iode, etc.) en y ajoutant des vitres teintées et électriques à l'avant, le verrouillage centralisé des portières et un allumage électronique. Seuls la peinture métallisée, les jantes en alliage léger (marque AMIL) et le toit ouvrant électrique sont en option.
Malheureusement, l'absence d'une boîte à 5 vitesses se fera cruellement sentir...
Elle sera vendue au prix de 45.000 F (environ 18.700 euros actuels) en octobre 1980.

Pour l'année-modèle 1982, elle ne subira que quelques retouches inhérentes à ce millésime : nouveaux cabochons de roues et nouvelle implantation de l'interrupteur de lunette arrière chauffante. Son prix sera de 49.500 F (environ 18.000 euros actuels) en octobre 1981.

Elle terminera sa carrière au mois de juillet 1982, comme le reste de la gamme, qui sera remplacée par la 305 Série 2. La finition S ne sera pas reconduite avec cette nouvelle gamme mais remplacée par un modèle GT plus puissant.

Photos d'un modèle particulièrement bien conservé :






Publicité britannique :


_____________
"Ceci n'est pas une signature." René Magritte
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/99995712@N00
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4431
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]   Mer 14 Sep 2016, 18:21

C'est vrai qu'elle est bien conservée !

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
a200tq
Modérateur chevronné
Modérateur chevronné
avatar

Masculin Poissons
Messages : 853
Localisation : Le Gros Bout-d'Ain
Date de naissance : 14/03/1977
Âge : 40
Emploi : Fonctionnaire à plein temps
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]   Mer 14 Sep 2016, 20:04

Elle est à vendre pour un prix assez raisonnable vu son état.
Si je n'avais pas eu la BMW, je pense que j'aurais contacté le proprio Wink

_____________
"Ceci n'est pas une signature." René Magritte
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/99995712@N00
Lydia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 4431
Localisation : Dans les manuscrits
Emploi : Intéressant et prenant
Date d'inscription : 23/07/2015

MessageSujet: Re: Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]   Jeu 15 Sep 2016, 18:54

Mais alors je ne réponds même pas ! Wink

_____________
"Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !" (inspiré Des Diaboliques).
Revenir en haut Aller en bas
https://promenadesculturelles2.wordpress.com
a200tq
Modérateur chevronné
Modérateur chevronné
avatar

Masculin Poissons
Messages : 853
Localisation : Le Gros Bout-d'Ain
Date de naissance : 14/03/1977
Âge : 40
Emploi : Fonctionnaire à plein temps
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]   Sam 20 Mai 2017, 13:28

On continue avec une Audi assez rare, la 90 de première génération, T81/85, dans le jargon de la firme d'Ingolstadt.
Elle fut commercialisée d'août 1984 à octobre 1986, soit deux millésimes pleins, 1985 et 1986.

En 1984, Audi, afin de relancer sa gamme 80, et de mieux concurrencer les récentes BMW Série 3 et Mercedes-Benz 190, décide de retoucher celle-ci et de créer un nouveau modèle plus sportif et luxueux qui en serait fortement dérivé, la 90.
Cette formule, la firme aux quatre anneaux l'applique depuis 1979 en dédoublant sa gamme haute en modèles 100 et 200.

Ainsi, en août 1984, est commercialisée l'Audi 90. La gamme se compose de trois modèles qui se différencient surtout par leur motorisations essence à 5 cylindres et injection : 2,0 l de 115 ch ou 2,2 l de 136 ch et Quattro - transmission intégrale - de 136 ch aussi.
Les modèles à deux roues motrices sont disponibles avec transmission manuelle à 5 vitesses ou automatiques à 3 vitesses.








Par rapport à l'Audi 80 dont elle reprend un maximum d'éléments, elle apporte des boucliers avant et arrière différents, repris du Coupé GT, des doubles optiques, repris aussi de ce dernier et un entourage de plaque d'immatriculation spécifique, comme sur l'Audi 200.


L'intérieur est identique à la 80 mais l'équipement est enrichi.
De série, la version de base 2,0 l propose notamment les 4 glaces électriques, le verrouillage central, une sellerie en velours, le réglage en hauteur du siège conducteur et 4 appuie-têtes.
La version 2,2 l apporte la direction assistée et les jantes en alliage ainsi que la possibilité d'opter contre supplément pour l'ABS, le tableau de bord digital ou encore le régulateur de vitesse.
La Quattro offre en plus un bequet arrière de série et des sièges spécifique hérités du Coupé GT.




Les prix en mars 1985 étaient les suivants : 2,0 l - 103.450 F (27.300 €), 2,2 l - 118.500 F (31.270 €) et Quattro - 122.200 F (32.250 €).

Elle n'évolua pas pendant ces deux années de commercialisation. Ce modèle disparut lors de la présentation de la nouvelle Audi 80 en octobre 1986. Toutefois, la nouvelle 90 n'apparut qu'au printemps 1987.

Pour la petite histoire, une version Turbo-diesel fut commercialisée en Italie.

_____________
"Ceci n'est pas une signature." René Magritte
Revenir en haut Aller en bas
https://www.flickr.com/photos/99995712@N00
 
Les éphémères ou celles qui n'ont vécu que l'instant d'un ou deux étés... [Automobile]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promenades Culturelles :: LES MODES DE TRANSPORT :: Avec ou sans les roues-
Sauter vers: